Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Réformes politiques et institutionnelles : L’Un affine sa position

JPEG - 391.3 ko

Deux rapports, dont l’un sur le code électoral en vigueur au Bénin et l’autre sur les réformes du système partisan, étaient en examen à cette rencontre au sommet de l’Union fait la nation. Il s’est agi, pour les participants à ces assises, d’échanger, de partager et de construire une ligne concrète relativement aux questions d’intérêts majeurs. L’Union définissait à l’occasion, une synthèse des réformes proposées, de même qu’elle se penchait sur les modifications à apporter au code électoral, modifications suggérées par le groupe de travail mis en place à cet effet. Le parti avait donc à prendre sa part dans le débat national en cours sur les mutations politiques en vue. Et comme il fallait s’y attendre, le bureau politique national, au moment de lancer les travaux, n’a pas manqué de donner quelques orientations. On retient d’emblée, que les réformes du système partisan sont inévitables dans le contexte béninois, afin de juguler la tendance inflationniste des partis politiques et améliorer leur influence sur les instances majeures de gestion de la chose publique.
Le condensé des idées de réformes retenues par le groupe travail mis en place à l’occasion par l’Un, et soumis à la plénière pour amendement, tient en 7 points. Il s’agit entre autres du financement public des partis politiques, l’alignement du mandat du président de la République sur celui des députés pour réduire le coût des élections, et la règlementation de la transhumance politique, gage de toute stabilité.
On peut sans risque de se tromper convenir que l’Un n’entend guère rester en marge de la tendance qui est aux tractations pour la formation de grands ensembles. Et là-dessus, l’adresse du président du bureau politique en direction des partis politiques amis, présents et représentés au lancement des travaux, ne manque pas de clarté. L’Union fait la nation s’attend en gros, à une convergence de points de vue, qui débouche sur une convergence organisationnelle nécessaire à la mise en place de puissants moyens de transformation sociale. Toute chose qui cimente sa conviction sur la nécessité des réformes en attendant les débats sur leur contenu.

20-02-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)