Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Réformes politiques et institutionnelles : L’Un affine sa position

JPEG - 391.3 ko

Deux rapports, dont l’un sur le code électoral en vigueur au Bénin et l’autre sur les réformes du système partisan, étaient en examen à cette rencontre au sommet de l’Union fait la nation. Il s’est agi, pour les participants à ces assises, d’échanger, de partager et de construire une ligne concrète relativement aux questions d’intérêts majeurs. L’Union définissait à l’occasion, une synthèse des réformes proposées, de même qu’elle se penchait sur les modifications à apporter au code électoral, modifications suggérées par le groupe de travail mis en place à cet effet. Le parti avait donc à prendre sa part dans le débat national en cours sur les mutations politiques en vue. Et comme il fallait s’y attendre, le bureau politique national, au moment de lancer les travaux, n’a pas manqué de donner quelques orientations. On retient d’emblée, que les réformes du système partisan sont inévitables dans le contexte béninois, afin de juguler la tendance inflationniste des partis politiques et améliorer leur influence sur les instances majeures de gestion de la chose publique.
Le condensé des idées de réformes retenues par le groupe travail mis en place à l’occasion par l’Un, et soumis à la plénière pour amendement, tient en 7 points. Il s’agit entre autres du financement public des partis politiques, l’alignement du mandat du président de la République sur celui des députés pour réduire le coût des élections, et la règlementation de la transhumance politique, gage de toute stabilité.
On peut sans risque de se tromper convenir que l’Un n’entend guère rester en marge de la tendance qui est aux tractations pour la formation de grands ensembles. Et là-dessus, l’adresse du président du bureau politique en direction des partis politiques amis, présents et représentés au lancement des travaux, ne manque pas de clarté. L’Union fait la nation s’attend en gros, à une convergence de points de vue, qui débouche sur une convergence organisationnelle nécessaire à la mise en place de puissants moyens de transformation sociale. Toute chose qui cimente sa conviction sur la nécessité des réformes en attendant les débats sur leur contenu.

20-02-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Réformes du Code électoral et du système partisan : Une modification (...)
22-06-2018, Isac A. YAÏ
Des dispositions à amender et des critères à intégrer, mais qui nécessitent pour la plupart, un toilettage de la (...)  

1ère audience publique à la Cour constitutionnelle : 12 dossiers (...)
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les audiences publiques prévues dans la nouvelle mouture du règlement intérieur de la Haute juridiction ont démarré ce (...)  

Djogbénou recadre Holo, le Cos-Lépi ne jouera pas les (...)
22-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
Déjà à l’installation de l’actuel Cos-Lépi ? alors même que rien ne lui permettait de le dire, le président Holo avait (...)  

Décision DCC 18-124 : La Courmet fin au mandat du Cos-Lépi
22-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le mandat du Cos-Lépi installé le 08 mai 2018 au titre de l’année 2017 prend impérativement fin le 30 juin 2018. Telle (...)