Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Rejet du Projet de révision de la Constitution : ‘’Un acte de haute portée politique’’, selon Fcbe et Alliés

JPEG - 129.2 ko
Eugène Azatassou, coordonnateur national des Fcbe

Ce n’était pas gagné d’avance, mais à l’arrivée, leurs attentes furent comblées. Le Front pour un sursaut patriotique, composé de l’alliance Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), du parti pour la libération du peuple (Plp) et du parti communiste du Bénin (Pcb), prenant acte du rejet par l’Assemblée nationale du projet de révision de la Constitution, a rendu publique une déclaration dans laquelle il félicite aussi bien le peuple Béninois que les honorables députés dont le vote a permis cet exploit. « Le rejet par l’Assemblée Nationale de ce projet de révision de notre loi fondamentale est un acte de courage et de haute portée politique. Le peuple Béninois a traversé un moment de tension. Les députés à l’Assemblée nationale devaient se prononcer sur la recevabilité du projet de révision de la Constitution envoyé au parlement par le gouvernement. C’est pour cela que le Plp et l’alliance Fcbe félicitent ce peuple, sa jeunesse et ses travailleurs, notamment les magistrats, pour leur mobilisation sans faille », pouvait-on lire dans la déclaration. Aussi, n’ont-ils pas manqué de saluer la bravoure des députés qui, en votant contre le projet, ont donné espoir aux populations ».
Les Fcbe et leurs alliés se sont également satisfaits de la grande mobilisation qui s’est opérée pour freiner le gouvernement dans son élan. Cette mobilisation est celle de tous ceux qui ont dû se lever comme un seul homme pour protester et freiner le gouvernement dans ses velléités. ‘’Le gouvernement qui, en dépit des contestations et des nombreuses propositions qui lui ont été faites, s’est entêté à maintenir son projet dont le vote par le parlement mettrait en péril les acquis démocratiques de la conférence des forces vives de la nation.
Les Fcbe et alliés remercient donc une fois encore, tous ceux qui ont compris l’enjeu, à savoir : les experts, les constitutionnalistes, les magistrats, les présidents d’institutions, ainsi que les personnalités morales, dont certains ont reçu le front pour le sursaut patriotique pendant les heures chaudes.
Les Fcbe et le Plp exhortent par ailleurs l’ensemble de notre peuple et toutes les organisations démocratiques à rester vigilants et à poursuivre le combat pour la préservation des acquis de la Conférence nationale, de la démocratie et de l’Etat de droit.

7-04-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : Grèves et bluff !
25-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’essentiel ! Constamment, il est menacé et sacrifié sur l’autel du moi et des divergences politiques. A l’esprit, et avant de poser tout acte (...) Lire  

En vérité : Juridisme anti développement (...)
24-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’activisme des patriarches (...)
19-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité :Talon contraint de réussir !
18-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Quand c’est Madame qui (...)
14-04-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Dégâts de chenilles !
13-04-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Ce que Talon et Rodriguez se sont dit
27-04-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2100

Assemblée nationale : Enfin la position du gouvernement Talon sur (...)
28-04-2017, Karim O. ANONRIN
Le gouvernement a répondu hier à la question orale avec débat posée par le député Antoine Kolawolé Idji et certains de (...)  

Chambre administrative de la Cour suprême du Bénin : Le nouveau (...)
28-04-2017, Karim O. ANONRIN
Le nouveau président de la Chambre administrative de la Cour suprême du Bénin, Victor Dassi Adossou, a été installé (...)  

Les observations de Jacques Migan sur des décisions de la (...)
28-04-2017, La rédaction
Le Président du Front des Républicains pour le Développement de la ville de Porto-Novo (Frd), Jacques Migan, réagit (...)  

Ce que Talon et Rodriguez se sont dit
27-04-2017, La rédaction
Je suis arrivé à Cotonou depuis hier, et nous avons eu une longue séance de travail avec le chef de l’Etat et ses (...)