Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Renfort pour l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau : L’UDBN de Claudine Prudencio enregistre l’adhésion de 52 partis et mouvements politiques

Nombreux sont les partis, mouvements et associations politiques qui ont officiellement annoncé leur adhésion totale et franche à l’idéologie, au mode de fonctionnement et au charisme des dirigeants du parti « Union Démocratique pour un Bénin Nouveau » (Udbn). Le protocole d’accord a été signé hier au siège de l’UDBN à Dèkoungbé dans la commune d’Abomey-Calavi.

JPEG - 46.8 ko

Au total, cinquante-deux (52) partis et mouvements politiques ainsi que des associations et quatre (04) personnalités ont posé un acte historique. Ils ont signé l’acte d’adhésion aux idéaux du parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau de l’Honorable Claudine Prudencio qui soutient sans ambages les actions du chef de l’Etat. Après l’ouverture de la cérémonie, les délégations venues des vingt-quatre circonscriptions électorales ont eu droit à de riches exposés sur la vie du parti UDBN et les implications de l’arsenal juridique qui gouverne actuellement les opérations électorales dans notre pays, notamment des dispositions de la nouvelle charte des partis politiques et le nouveau code électoral. Monsieur Guy Codjia, Vice-Président du l’UDBN chargé des affaires administratives, a démontré combien son parti accorde de la place à la vertu. Il a, à cet effet, présenté aux délégations, le code de morale et d’éthique de son parti. Cela a permis à ces nouveaux membres engagés dans la barque UDBN, de saisir la nécessité pour chacun et pour tous, de se faire valoir au sein du parti par son leadership, son sérieux, son attachement aux principes prônés par ce parti pour faire la politique autrement. « L’UDBN, c’est la transparence et c’est la démocratie ainsi que toutes les valeurs cardinales qui vont avec ». Et ça, Monsieur Guy Codjia, fortement soutenu par l’ancien député et ancien ministre Bernard Lani Davo, président de la commission des affaires politiques et électorales de l’UDBN, l’a fait savoir. Ces deux orateurs sont à plusieurs reprises revenus sur les ambitions que se donne l’UDBN dans la perspective des prochaines élections législatives, principalement : faire un puissant et intelligent travail de mobilisation sur le terrain en vue de se garantie un score qui dépasse largement voire multiplie le minimum de 10 % au plan national exigé pour enlever des sièges à la 8ème législature de l’Assemblée Nationale.
Le Juriste Jérémie Kpatahéri membre de la cellule juridique de l’UDBN a animé une communication sur les nouveaux défis qu’impose aujourd’hui l’environnement juridique en matière d’élections. En effet, sa communication s’est accentuée sur les dispositions de la nouvelle charte des partis politiques, le nouveau code électoral et leurs implications. Elle a été suivie d’un autre exposé sur le type de structuration et de fonctionnement retenu pour les structures du parti, du bureau politique national jusqu’à la dernière structure de base. Par ailleurs, l’orateur principal, le ministre Lani Davo membre et le communicateur Guy CODJIA ont insisté sur le fait que l’UDBN doit avoir des responsables au niveau de chaque quartier de ville, chaque village et un bureau dans chaque commune du Bénin.
L’autre communication qui a beaucoup retenu l’attention des membres des délégations de partis, mouvements et associations adhérant à l’UDBN, c’est celle qui s’est penchée sur le financement du parti. Présentée par le vice-président et la trésorière générale du parti, on en retient que l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau tire ses premières ressources financières des cotisations de ses membres. Un accent particulier a été mis sur le fait qu’un bon et vrai militant doit payer ses cotisations. Les autres sources de financement sont les dons et le financement public. « Nous sommes un parti véritablement démocratique. Mais les militants qui s’acquittent de leurs devoirs tels que le payement de leurs cotisations, jouissent des nombreux droits qui leur sont aux mêmes moments concédés », a martelé Monsieur Guy Codjia. A la principale conférencière de mettre un accent particulier sur le fait que l’UDBN dispose d’un compte bancaire et une régie financière bien traçable, à la disposition de tous les militants. Garantie totale donc de la transparence dans la gestion des fonds du parti. On retient donc que l’UDBN était déjà en avance sur les nouvelles lois électorales qui visent, entre autres, la gestion rigoureuse du financement des partis politiques en République du Bénin.
Tous ces exposés ont été suivis de débats au cours desquels les participants ont eu la possibilité de poser toutes les questions et d’exprimer leurs souhaits et aspirations dans la gestion du parti et surtout les stratégies à mettre en place sur le terrain pour produire un excellent score aux prochaines joutes électorales. Un grand et riche débat a été mené sur l’animation des structures et la mobilisation sur le terrain. Des échanges auxquels la présidente de l’UDBN, a pris une part active. Elle a, insisté pour que la parole soit libérée, que le débat soit véritablement démocratique. Pour Claudine Affiavi Prudencio, chaque militant sera jugé sur la base de son dévouement au service du parti et surtout sa capacité de mobilisation.
La présidente de l’UDBN a annoncé que les positionnements sur les listes seront faits au mérite. « Nous passerons par des primaires et nous n’accepterons aucune intervention ! », a-t-elle martelé du ton ferme d’une véritable amazone de la scène politique. Une option fortement applaudie par les participants à cette importante cérémonie de signature d’acte d’adhésion. Toutes les délégations ont pris, ouvertement l’engagement de s’organiser sur le terrain selon les principes du parti et surtout de mouiller véritablement le maillot pour que l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau sorte des législatives, municipales, communales et locales prochaines avec un succès inédit.

15-11-2018, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3120

Loi portant renforcement de la gouvernance publique : De (...)
22-02-2019, Karim O. ANONRIN
L’Assemblée nationale, 7ème législature, a adopté ce jeudi la Loi portant renforcement de la gouvernance publique. C’est (...)  

Démarrage de la phase de réception des candidatures : Le calme (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Silence ! C’est le maître mot dans les couloirs de la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce 21 février (...)  

Législatives 2019 : La Haac en session pour une couverture (...)
22-02-2019, La rédaction
Les conseillers de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (Haac) ont démarré le jeudi 21 février (...)  

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Notification de non-conformité. Les partis Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Restaurer l’Espoir (Re) et (...)