Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Rentrée scolaire 2016-2017 : Cruciales négociations gouvernement-syndicats

JPEG - 113.4 ko
Pascal Irené Koupaki, Ministre d’Etat

Demain s’ouvrent les négociations gouvernement-Syndicats. Le régime du Nouveau départ a pris cette décision à environ deux semaines de la reprise des classes pour le compte de l’année scolaire 2016-2017. Le temps relativement court qui sépare la date officielle de la rentrée scolaire fixée au 3 octobre prochain, desdites échanges ne laisse pas assez de marge de manœuvre aux parties concernées. Il faut impérativement trouver un terrain d’entente dans le délai imparti. C’est un test grandeur nature pour le nouveau régime qui connaitra sa première rentrée des classes. Talon doit savoir s’y prendre pour ne pas tomber sous le coup de la traditionnelle menace de grève qui plane comme une épée de Damoclès sur chaque reprise des classes. Rien ne pourrait justifier un échec à la toute première tentative de négociations gouvernement-syndicats sous la rupture, surtout à la veille d’une rentrée scolaire. Les parents d’élèves n’attendent que leurs enfants retrouvent le chemin des classes dans un climat relativement apaisé, notamment après les résultats catastrophiques aux examens de fin d’année 2015-2016. Talon doit donc marquer la rupture avec les grèves perlées dans l’enseignement. Le régime du Nouveau départ a reçu par l’entremise du ministre du travail et de la fonction publique, les cahiers de doléances des partenaires sociaux à l’occasion de la célébration du 1er mai et en principe, sait à quoi s’en tenir pour garantir une rentrée apaisée aux acteurs.
Au nombre des principaux points à débattre figurent sans doute, celui relatif au recrutement d’enseignants qualifiés, ceux sortis des écoles normales, avant la reprise des cours, ainsi que l’organisation des séances de recyclage à l’endroit des enseignants. Dans la nuit d’hier, le gouvernement a sorti la liste des mutations au niveau de l’enseignement secondaire. Il est à espérer qu’elle respecte les normes en la matière et ne suscite pas des remous dans le rang des acteurs concernés. A ce sujet, les partenaires sociaux avaient d’ailleurs averti le gouvernement contre les affectations punitive et politique. La question relative au 1.25 dont ne jouit pas encore le corps enseignant dans son ensemble reste aussi une équation à résoudre par le nouveau régime. La liste n’est pas exhaustive.
Et le plus gros défi serait de réussir à obtenir un consensus sur la plupart de ces points avec tous les partenaires sociaux sans exception. Le gouvernement de la rupture doit parvenir à s’entendre avec tous les représentants des travailleurs. C’est le prix à payer pour une rentrée apaisée sur toute l’étendue du territoire national.

14-09-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de construction du port pétrolier en eau profonde de (...)
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Sous le Nouveau départ, priorité est donnée aux opérateurs privés locaux dans les prises de décision au sommet de (...)  

Entretien téléphonique de Paul Nindo Sahgui depuis le Sénégal : La (...)
23-11-2017, La rédaction
Le Maire de la commune de Tanguiéta, Paul Nindo Sahgui en mission au Sénégal a, dans un entretien téléphonique, (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)