Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Retour au pays : Patrice Talon face à son destin

JPEG - 62 ko

Le dernier élément du puzzle pour mesurer les chances de victoire du magnat du coton à la présidentielle de 2016 est une réalité. Après plus de 3 ans d’exil en France, le présidentiable Patrice Talon est de retour sur la terre de ses ancêtres. Depuis des mois et des jours, les ‘‘talonistes’’ n’attendaient et ne réclamaient que ce fameux retour pour trouver un parrainage physique aux soutiens et sympathisants et surtout fédérer les indécis à une candidature qui se fait de plus en plus précise. Depuis hier, avec cette présence au pays, il ne sera désormais plus question de la longue attente et du ballet des exhortations au retour de l’homme d’affaires au pays, mais plutôt de s’interroger sur les implications d’un retour qui peut s’avérer un couteau à double tranchant.
En effet, il est certain que l’arrivée de Patrice Talon au Bénin est porteuse d’implications majeures dans le champ politique. De cette évidence, se notera un élan de solidarité à la vision de Patrice Talon qui déjà, par son retour, certifie que son ambition de briguer la magistrature suprême n’est pas une blague. Ce retour peut donc être un coup d’accélérateur à l’engouement et aux ralliements, surtout des grands partis politiques. Et puisque les plus importants pourvoyeurs de suffrages sont d’abord et avant tout, les grandes formations politiques, Patrice Talon sait ce qu’il lui reste à faire.

Une réponse concertée et adéquate…
D’ailleurs, il n’a pas attendu son retour avant de juger de l’opportunité de tendre la main à la classe politique de son pays. La preuve, lors du dernier entretien qu’il a accordé à Canal 3 Bénin, il a été clair sur les conditions qui le décideraient à se porter candidat à la présidentielle de 2016 : « Je n’ai jamais été autant actif que ces dernières semaines dans mes échanges avec les leaders politiques de mon pays pour apporter une réponse concertée et adéquate à cette question… ». Cela suppose que s’il parvenait à rallier un certain nombre de leaders politiques à sa vision, Patrice Talon embrayera de toutes ses forces la machine qui l’accompagne dans sa course pour la Marina en 2016. Mais, en politique, la volonté seule ne suffit pas. Il y a parfois des aléas qui font obstacle aux plus grandes déterminations et aux certitudes.
Ainsi, le retour au pays de Patrice Talon peut ne rien ajouter à la ferveur notée avant hier et pis, être un facteur qui fera battre de l’aile à l’engouement autour de sa candidature…Car, rien ne dit que les grands partis politiques adhéreront à la vision de celui là même qui a été jusqu’ici leur sponsor politique. De plus, l’opposition à peine voilée du président Boni Yayi et l’entrée en scène de l’autre homme d’affaires, Sébastien Ajavon peuvent être de sérieux handicaps sur la voie de la victoire. D’ailleurs, tous les partis créés ont pour prétention la gestion du pouvoir. Et aucune logique ne les oblige à sacrifier cette visée tout à fait normale. Patrice Talon au Bénin, peut donc s’avérer une boule de neige sur la longue route qui mène à la Marina. Auquel cas, Patrice Talon n’aura pas d’autre choix que de renoncer à son ambition présidentielle. En somme, dans les tout prochains jours, mille et un facteurs peuvent influer sur la trajectoire que prendra la mobilisation pour porter Patrice Talon au pouvoir ou l’amener à faire marche arrière. En politique, tout est possible, rien n’est acquis d’avance et il revient à Patrice Talon et à ses soutiens de transformer par leur stratégie, le rêve de 2016 en réalité. Mais, le chemin est long et pavé d’impondérables.

9-10-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
C’est le cinquième pilier de l’Islam. Et tout musulman rêve d’accomplir ce rite au moins une fois dans sa vie. Qu’importe le montant à débourser, les (...) Lire  

En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Départ du Cpp des Fcbe : L’érosion continue au niveau des (...)
21-02-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le navire cauris tangue ! Le naufrage est imminent bien que quelques incrédules battent encore des ailes, poussant (...)  

Direction générale des douanes et droits indirects : Voici ce (...)
21-02-2017, Naguib ALAGBE
A la douane béninoise, les signaux passent au vert. Les changements intervenus ces derniers jours sont de nature à (...)  

Réformes politiques et institutionnelles : L’Un affine sa (...)
20-02-2017, Naguib ALAGBE
Deux rapports, dont l’un sur le code électoral en vigueur au Bénin et l’autre sur les réformes du système partisan, (...)  

Invité sur Zone Franche de Canal3 Wilfried Houngbédji explique les (...)
20-02-2017, La rédaction
La cherté de la vie à laquelle font face les populations béninoises, ces derniers mois, a aussi ses soubassements dans (...)