Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Réussite du quinquennat du Nouveau départ : Les atouts de Patrice Talon

JPEG - 389.5 ko

Réussir et montrer juste en cinq ans à la face du monde qu’il en est capable. Le défi est énorme pour l’actuel locataire de la Marina. Mais, Patrice Talon élu à 65% par les Béninois aborde son unique mandat dans un contexte où le peuple lui fait entièrement confiance. Il a donc de réelles chances de relever les défis d’une rupture conséquente et d’un développement intégral du pays qui lui a été confié le 6 avril dernier. En effet, pour plusieurs raisons, le chantre du Nouveau départ aura un mandat apaisé et un climat favorable pour se consacrer à la tâche et donc aux missions pour lesquelles le peuple l’a élu.
Et, l’un des premiers atouts dont dispose le président Patrice Talon, c’est l’absence d’élection avant 2019. A l’opposé de son prédécesseur Boni Yayi, il n’aura aucune raison d’être tout le temps en campagne électorale et de perdre son temps à s’assurer d’avoir la majorité d’élus au parlement et au sein des conseils communaux. C’est dire que Patrice Talon a du temps pour agir dans l’intérêt supérieur de la nation.

Tout pour réussir
Toutefois, le président Talon doit comprendre que ces trois ans sans élection, cela constitue un couteau à double tranchant. Car, l’absence d’élection durant cette période est aussi un manque de baromètre pour juger de l’appréciation que le peuple fait de sa gestion. Alors, il faut que le président Talon essaie de faire une auto évaluation pour s’assurer que le peuple est satisfait. Cela nécessite qu’il se mire constamment pendant ces trois ans, à travers le miroir des populations. Sinon, s’il n’y prend garde, il se fera prendre au piège d’une gouvernance autocratique, et quand il s’en rendra compte, il sera tard de corriger le tir et, à la fin, cela risque d’être désastreux pour son régime.
De plus, l’homme du Nouveau départ a promis et martelé à plusieurs occasions qu’il ne fera qu’un seul mandat à la tête de l’Etat. Cela suppose qu’il s’est donné les moyens de passer un quinquennat sans pression politique pouvant pourrir son séjour à la Marina. L’autre atout et pas des moindres qui pourrait aider le président Patrice Talon à réussir son mandat, c’est le ralliement massif non seulement du peuple mais aussi de la classe politique à sa vision d’un ‘‘Nouveau départ’’. En principe, cela doit lui permettre dès les premiers mois, de faire passer ses réformes, notamment celles constitutionnelles.
Enfin, en tant qu’ancien sponsor de la politique, Patrice Talon est un fin connaisseur du milieu politique. Un atout qui l’aidera, pendant les cinq années qu’il entend passer à la Marina, à gérer au mieux ses rapports avec la classe politique. Aussi, a-t-il sans doute tiré leçon de l’échec de Boni Yayi sur le plan politique. En somme, tous les facteurs conjugués mettent Patrice Talon dans une logique de succès, et le compétiteur né sait mieux que quiconque qu’il devrait se donner les moyens de remporter son plus grand combat.

13-04-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2010

Projet de révision de la Constitution : Talon s’explique et (...)
24-03-2017, La rédaction
Voix grave et visage serein, Talon s’est adressé à l’opinion publique dans un langage clair, empreint d’espoir de voir (...)  

Albert Tévoédjrè sur la révision : « Ici c’est le Bénin, ce projet ne (...)
24-03-2017, La rédaction
Selon un message diffusé en début d’après-midi à Cotonou sur les réseaux sociaux, Albert Tévoédjère, le frère Melchior a (...)  

Débat sur la révision de la Constitution : Le front de sursaut (...)
24-03-2017, Naguib ALAGBE
Ils y étaient, dans le cadre des consultations foraines sur le projet de révision de la Constitution, initiées par (...)  

Révision de la Constitution : Lettre ouverte du politologue Juste (...)
23-03-2017, La rédaction
Manhattan, le 20 mars 2017. Juste Codjo Politologue Kansas State University Manhattan, KS, U SA Email : (...)