Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Rodriguez chez Talon : Yayi, Ajavon et d’autres encore devraient s’en inspirer

JPEG - 191.8 ko

Ce n’était qu’un début, cependant, l’opinion nationale avait bien de raisons d’être sous le charme. Martin Rodriguez, l’une des oppositions les plus virulentes à la marche du candidat Patrice Talon vers le pouvoir, et le tout premier à lui avoir déclaré ‘’la guerre’’ au lendemain du 20 mars 2016, a bel et bien été reçu au palais de la Marina. L’ambiance était bon enfant, à telle enseigne que l’homme lui-même s’est dit agréablement surpris. Et, au sortir de cette entrevue historique qui aura duré plusieurs heures, l’hôte inespéré du président Patrice Talon parle lui-même d’une longue séance de travail au cours de laquelle il a été question de ses investissements en cours et à venir dans le pays.
De cette actualité, se dégage une observation majeure. L’on sait désormais à quoi s’en tenir pour ce qui est de l’esprit d’ouverture du chef de l’Etat et à quel point, il pourrait être disposé à taire ses sentiments personnels et tendre la main, du moment que c’est l’intérêt supérieur de la nation qui est en jeu. Et il n’en faudra pas plus pour faire rêver. On se doit, à la vérité, de reconnaître que celui sans qui, très peu de choses étaient possibles sur ce plan, c’est bien le chef de l’Etat qui, qu’on le veuille ou non, est en position de force à ce jour. Et s’il a su se rendre disponible pour Martin Rodriguez, la perspective qu’il puisse l’être pour d’autres vis-à-vis de qui il pourrait avoir quelques griefs n’est pas à balayer systématiquement du revers de la main.
Du coup, on se surprend justement à espérer que la démarche Rodriguez inspire certains acteurs majeurs de la politique nationale, qui tel qu’on le sait, ne sont pas tout à fait en odeur de sainteté avec le Président de la République. Il est clair que le pays gagnerait énormément à ce que Sébastien Ajavon et Boni Yayi, pour ne pas les nommer, en viennent à s’inscrire dans cette dynamique afin que la lutte contre la pauvreté et le développement en général, soient effectivement les seuls combats qui vaillent. Et puisqu’il va de l’intérêt supérieur de la nation, alors, pourquoi ne pas rêver ?

27-04-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Quelle qualité de pain consommons-nous au Bénin ? Mangeons-nous sainement ou au contraire sommes-nous en train de creuser nos tombes avec nos dents (...) Lire  

En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sanglots de Cauris !
18-07-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Narcisse Djègui à propos de la fête nationale du cotonculteur : « (...)
20-07-2017, La rédaction
Parakou accueille le samedi prochain l’édition 2017 de la fête nationale du cotonculteur (Fnc). Il s’agit d’un (...)  

Mauvaise gestion de l’AND : Lettre ouverte à Barnabé DASSIGLI, (...)
19-07-2017, La rédaction
Au cours de la réunion de concertation tenue ce jour 14/07/2017, nous avons analysé la vie politique de l’AND depuis (...)  

Police Républicaine dès le 1er janvier 2018 : Les innovations de la (...)
19-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Talon dans l’ère du temps. Le président de la République se départit, à volonté, des habitudes, et affiche son ambition de (...)  

Lutte contre la corruption : Le gouvernement en guerre contre les (...)
18-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La présidente de la confédération Suisse, Doris Leuthard a félicité, à juste titre, le gouvernement béninois pour ses (...)