Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Scandale du siège de l’Assemblée nationale : Yayi avait raison de pleurer

JPEG - 77.6 ko

Triste ! Une fois de plus, les Béninois découvrent les tenants et aboutissants d’un gros scandale. Pour la construction du siège de l’Assemblée nationale, des dizaines de milliards ont été dépensés sans que le chantier n’aboutisse. Pire, il est fort probable que, comme l’ont suggéré hier les députés au cours de la plénière, le chantier soit carrément abandonné pour le choix d’un autre site. Après les nombreux scandales qui ont émaillé sa gouvernance, nous voici encore devant un autre qui, normalement, devrait arracher des larmes à l’ancien président Boni Yayi. Larmes de remords pour n’avoir pas su éviter à son pays un gâchis d’une telle ampleur.
Mais surtout, des larmes pour soulager sa conscience souillée par une gouvernance aujourd’hui décriée et qui a facilité la gabegie à tous les niveaux. Même les amnésiques se rappellent la série des dossiers à scandale. Entre autres, il y a les dossiers Maria Gléta, aéroport de Tourou, Cen-Sad, logements sociaux…Malheureusement, les larmes de Yayi ne nous ramèneront pas les milliards inutilement investis pour non seulement la construction du siège de l’Assemblée nationale à Porto-Novo mais aussi pour toutes les autres affaires. L’autre dira, si je savais…
Dommage, il y a des erreurs qui ne se rattrapent jamais et Yayi devrait le savoir et travailler désormais à se faire pardonner ses péchés contre un peuple qu’il a eu le privilège de diriger pendant dix ans. La balle est dans son camp !
Richard AKOTCHAYE

8-05-2018, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3120

Loi portant renforcement de la gouvernance publique : De (...)
22-02-2019, Karim O. ANONRIN
L’Assemblée nationale, 7ème législature, a adopté ce jeudi la Loi portant renforcement de la gouvernance publique. C’est (...)  

Démarrage de la phase de réception des candidatures : Le calme (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Silence ! C’est le maître mot dans les couloirs de la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce 21 février (...)  

Législatives 2019 : La Haac en session pour une couverture (...)
22-02-2019, La rédaction
Les conseillers de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (Haac) ont démarré le jeudi 21 février (...)  

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Notification de non-conformité. Les partis Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Restaurer l’Espoir (Re) et (...)