Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Second tour de la présidentielle : Jean-Michel Abimbola rejoint Talon

Le 20 mars prochain, le Rassemblement national pour la démocratie (Rnd), présidé par Jean-Michel Abimbola vote Patrice Talon. Ainsi, pour le second tour de la présidentielle, l’ancien ministre de Boni Yayi a lâché ses partisans de la mouvance pour constituer un soutien de taille pour le porte-flambeau de la coalition de la Rupture.

JPEG - 381.3 ko

Encore une belle prise pour Patrice Talon, candidat de la coalition de la Rupture au second tour de la présidentielle de 2016. Longtemps dubitatif, depuis le 4e congrès du Rnd, le député Jean-Michel Abimbola s’est enfin décidé à suivre ce qu’il appelle « la volonté du peuple ». Une volonté qui se traduit par un vote à plus de 70% des électeurs pour les candidats de la coalition de la Rupture au 1er tour de la présidentielle. L’ancien ministre de la culture de Boni Yayi préfère la Rupture à la Continuité, c’est-à-dire Patrice Talon à Lionel Zinsou. « Le Rnd appelle tous ses militants et sympathisants à suivre la volonté du peuple et aller dans le sens de l’histoire en portant massivement lors du second tour, leurs suffrages au candidat Patrice. Talon », a-t-il souligné dans un communiqué du Bureau directeur national en date du 15 mars 2016.
Pourtant, Jean-Michel Abimbola et ses partisans du Rassemblement national pour la démocratie avaient milité pour l’élection de Lionel Zinsou au premier tour de la Présidentielle. Et à quelques jours du scrutin du 20 mars prochain, ils ont divorcé d’avec le premier ministre candidat et le Président Boni Yayi pour rejoindre le camp d’en face, celui de la Rupture. Ce ralliement est intervenu suite à une session extraordinaire du Bureau Directeur national du parti pour « prendre acte, selon le communiqué, du signal fort lancé par le peuple pour rompre avec une certaine gouvernance ». Jean-Michel Abimbola qui s’affichait il y a quelques mois encore comme un membre de l’aile critique des Forces Cauris pour un Bénin Emergent prend définitivement sa distance avec sa famille politique.
Fulbert ADJIMEHOSSOU (Coll.)

17-03-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Le couperet de la sanction
12-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Ils sont surveillés comme du lait sur le feu. Sur le qui-vive, ils font désormais beaucoup plus attention à leurs faits et gestes. Depuis quelque (...) Lire  

En vérité : Question de légitimité au campus
11-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Fisc sans faille !
11-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bonne nouvelle pour le Bénin
10-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Péages versus péripéties !
10-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Temps additionnel : Des Bleus plus forts (...)
9-07-2018, Ambroise ZINSOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Non-respect de décision de justice : Le maire Georges Bada risque (...)
13-07-2018, La rédaction
Une très mauvaise publicité pour le maire Georges Bada. A cause d’un micmac autour du marché d’attribution de la (...)  

Renforcement des capacités des managers de la SBEE : Pour relever (...)
13-07-2018, Karim O. ANONRIN
La Direction générale de la Société béninoise de l’énergie électrique (SBEE) a décidé de renforcer les capacités de ses (...)  

Réforme du Code électoral : Le Oui des Osc pour le quitus fiscal et (...)
13-07-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Aucun amendement n’est visiblement de trop pour un code électoral susceptible de faire face aux défis électoraux et (...)  

Interview avec le deuxième vice-président du parlement du Benin, le (...)
12-07-2018, Karim O. ANONRIN
Général des forces armées béninoises à la retraite, Deuxième Vice-président de l’Assemblée nationale, 7ème législature, (...)