Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Second tour de la présidentielle : Francis da-Sylva roule pour Talon et prône la paix

Opérateur économique, homme influent dans les sphères de décision engageant certains secteurs névralgiques du Bénin, Francis da-Sylva, directeur général de ‘’Contract Suply Investistement’’, apporte son soutien indéfectible et sans condition à Patrice Talon, candidat au second tour de la présidentielle. Il a opté pour la rupture et invité les uns et les autres à voter massivement par son candidat le dimanche prochain. Pour lui, Patrice Talon est le candidat qui connaît le mieux le Bénin et qui a une parfaite maîtrise des méandres de la politique béninoise. Tout en invitant Patrice Talon à cultiver l’humilité et le sens de l’amour du prochain, Francis da-Sylva a reconnu les mérites de l’homme et l’a félicité pour avoir préservé la démocratie. « Patrice Talon a une mission et il est à l’aube de sa mission qu’il doit accomplir. C’est le non-respect des contrats des hommes politiques vis-à-vis des hommes d’affaires qui fait qu’un homme d’affaires veut prendre les rênes du pays », a laissé entendre Francis da-Sylva. Le pouvoir est temporaire, selon Francis da-Sylva et Boni Yayi et Patrice Talon ont transgressé les règles de la nature, dit-il. Pour cela, poursuit-il, il faut une réconciliation entre les deux hommes dès que Patrice Talon prendra le pouvoir. Aussi, Francis da-Sylva n’a-t-il pas manqué d’insister sur la nécessité pour Patrice Talon de remettre à flot le bateau Bénin au cours de son quinquennat. En s’adressant à Lionel Zinsou, Francis da Sylva a estimé que ce candidat est arrivé dans le pays d’une manière inattendue. Le premier ministre a certes des compétences, explique Francis da-Sylva, mais il ne peut pas exercer le pouvoir car il ne connait pas le Bénin et s’il persiste ça sera une catastrophe.

17-03-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Une position pour l’histoire ! Un ‘‘Non’’ qui rassure. Le Bénin, urbi et orbi, par la voix de son ministre des affaires étrangères l’a soutenu devant (...) Lire  

Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)  

Plan de développement municipal de Porto-Novo : Emmanuel Zossou (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le maire de la ville de Porto-Novo, Emmanuel Zossou, met les bouchées doubles pour concrétiser les projets contenus (...)  

Départ du Cpp des Fcbe : L’érosion continue au niveau des (...)
21-02-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le navire cauris tangue ! Le naufrage est imminent bien que quelques incrédules battent encore des ailes, poussant (...)