Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Second tour de la présidentielle de 2016 : La plateforme électorale globalement satisfaite

A travers une déclaration préliminaire, la plateforme électorale des organisations de la société civile s’est prononcée sur le déroulement du scrutin du 20 mars dernier. A l’occasion, des motifs de satisfaction témoignant de la maturité de la démocratie béninoise ont été notés, suivis de recommandations.

JPEG - 120.8 ko

Comparativement au premier tour de la présidentielle, la société civile relève une nette amélioration dans l’organisation et le déroulement du scrutin du dimanche dernier. En témoigne les conclusions issues des données collectées par l’ensemble des 3550 observateurs déployés sur le terrain et présentées dans la déclaration préliminaire. « La plateforme a obtenu comme taux de satisfaction 72,48% pour les opérations de démarrage ; 76,89% pour les opérations liées au déroulement du scrutin ; 85,57% pour les opérations de clôture et de dépouillement et 77,64% pour l’ensemble des trois phases du scrutin », a déclaré Me Reine Alapini Gansou, porte-parole de la Plateforme. La société civile salue alors l’esprit civique et citoyen des candidats, de leurs militants, la prompte réaction de la Céna qui a permis la correction de certains dysfonctionnements, la présence rassurante des missions d’observation électorale et des délégués de la Cour Constitutionnelle. Toutes choses qui ont contribué à la transparence et à la sincérité du vote. Néanmoins, l’absence de violences avant et pendant le scrutin, ne devrait pas amener les acteurs à dormir sur leurs lauriers. La plateforme électorale fait des recommandations aussi bien à l’endroit de la Céna que des autres institutions de la République pour l’amélioration du processus électoral lors des prochaines joutes. « Nous recommandons la suppression du bicéphalisme qui caractérise l’organisation des élections au Bénin, la fixation du délai légal de campagne pour le compte du second tour, la vérification des comptes de campagne conformément aux dispositions du code électoral », a souligné Fatoumatou Batoko Zossou, Présidente de la plateforme électorale. Les efforts déjà entrepris devront être consolidés pour garantir au Bénin des scrutins apaisés, faisant de la démocratie béninoise, un modèle sur le continent.
Fulbert ADJIMEHOSSOU (Coll.)

22-03-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon !
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Langage de vérité et énième soutien inconditionnel à Talon et à ses réformes, signés Me Adrien Houngbédji. Une fois de plus, le président du Parti du (...) Lire  

En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE
editorial : La violence religieuse en (...)
11-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Merci !
23-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
editorial : Libérez la parole !
22-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
editorial : Le mariage de raison
20-12-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Un discours précis, concis et bien structuré
23-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Code de l’information et de la communication au Bénin L’intégralité (...)
17-01-2017, La rédaction
Le député Eric Houndété, 1er Vice-président de l’Assemblée nationale, 7ème législature, estime que le Code de l’information (...)  

Affrontements entre les fidèles de Banamè et les populations (...)
17-01-2017, Karim O. ANONRIN
Le député Louis Vlavonou, a introduit le jeudi dernier, une question d’actualité au gouvernement au sujet de (...)  

* Accusé de mauvaise gestion à la mairie de Ouidah : Des (...)
17-01-2017, La rédaction
Ça grogne au conseil communal de Ouidah ! Le collectif des conseillers communaux protestent contre la gestion de (...)  

Réforme du système partisan au Bénin : Houngbédji n’exclut pas la (...)
16-01-2017, Karim O. ANONRIN
Le Parti du renouveau démocratique (Prd) n’exclut pas sa fusion avec d’autres formations politiques pour la création (...)