Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Second tour du scrutin présidentiel : Comme dans le meilleur des mondes

JPEG - 120.8 ko

A tout point de vue, la Commission électorale nationale autonome (Céna) a tiré leçon de ses prestations a minima des élections législatives et communales d’avril et juin 2015. Après avoir agréablement surpris le corps électoral le dimanche 6 mars dernier, l’équipe dirigée par Emmanuel Tiando a confirmé tout le bien qu’on pensait d’elle.
Très tôt ce dimanche, les coordonnateurs d’arrondissement et l’ensemble du personnel électoral se sont mis à la tâche à telle enseigne que la plupart des bureaux de vote ont démarré à 7h ou avec un léger retard selon le cas. Les premiers électeurs ont donc pu accomplir leur devoir citoyen sans perdre du temps. Le retard considéré comme l’une des plaies des scrutins antérieurs n’a plus droit de cité.

Une abstention remarquable
Le long de la journée, un peu partout dans le pays, ce qui saute aux yeux, c’est la faible affluence notée au niveau des électeurs. Contrairement au 1er tour où les votants sont massivement sortis, cette fois-ci, c’est le contraire qui a été observé. Les Béninois sont sortis à compte-gouttes pour exprimer leur choix dans l’isoloir. L’intérêt du 6 mars n’était plus aussi manifeste.

Le bal des candidats
Un à un, les candidats aspirants à la fonction présidentielle ont effectué le déplacement vers les lieux de vote, mais les deux challengers qualifiés pour le second tour ont le plus retenu l’attention. Lionel Zinsou a voté au Collège d’enseignement général Océan à Cotonou tandis que Patrice Talon accomplissait le même geste au quartier Zongo de la même ville. Arrivé en 3ème position au terme du 1er tour, Sébastien Ajavon a effectué son choix dans le même centre de vote que le premier ministre candidat. De leur côté, Pascal Irenée Koupaki a voté à Kpomassè, Abdoulaye Bio Tchané à Djougou, Robert Gbian à Ina, Issa Salifou à Malanville…

Le vote du chef de l’Etat
C’est inédit. Le chef de l’Etat n’a pas ressenti le besoin des micros et caméras avant d’accomplir son devoir citoyen. C’est quasiment la première fois que cela arrive, où un chef d’Etat en exercice refuse de se montrer en public lors de l’accomplissement de ce devoir sacré. Habituellement, Boni Yayi a toujours voté à Cotonou dans le quartier Cadjèhoun. Mais hier, il s’est retranché dans sa localité d’origine à Tchaourou.

Le vote des présidents d’institutions
Eux aussi n’ont pas manqué le rendez-vous. Très tôt, Emmanuel Tiando, président de la Cena a exprimé son suffrage à Abomey-Calavi au quartier Gbodjo. Il en a profité pour délivrer un message de paix à l’ensemble du peuple béninois. Le président de la Cour constitutionnelle s’est quant à lui contenté de parcourir quelques centres de vote. Il n’a pas manqué de rassurer les Béninois que son institution prendra tout le temps qu’il faudra pour vérifier l’exactitude des suffrages exprimés avant de proclamer les résultats. Adrien Houngbédji, comme d’habitude, a voté à Porto-Novo au quartier Adjina.

Un communiqué dissuasif
En fin de matinée, le président de la Céna a jugé utile de rappeler à ses compatriotes qui seraient tentés de frauder d’une manière ou d’une autre qu’ils courent le risque d’être déférés devant le procureur de la République. Les présidents des bureaux de vote ont donc été instruits à cet effet afin de dénoncer aux forces de l’ordre quiconque tenterait d’user de manœuvres frauduleuses au profit d’un candidat.

21-03-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)