Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Segub gate : Un crime économique qui défie Talon

JPEG - 247.9 ko

Le récit hallucinant de Segub Gate a éclairé d’un jour cruel le vaste système de spoliation de l’Etat dans la filière véhicules d’occasion. Un secteur si important de notre économie mais piloté à vue avec pour seul souci la sauvegarde d’intérêts particuliers. Dans ce Bénin où à moins de 50 km de Cotonou, l’on continue d’utiliser des réfrigérateurs à pétrole dans des centres de santé, on ne peut passer en perte et profit ces crimes économiques. La majorité silencieuse qui par définition ne s’exprime pas refuse d’être le malheureux dindon de la farce. Il faut que le pays retrouve ce qu’on lui a indûment pris. Nos compatriotes ragent de la non optimisation de l’argent public. La bonne nouvelle, c’est que la justice est saisie afin de statuer sur les prévarications contenues dans ce dossier. Espérons que pour une fois, nos magistrats n’adapteront pas la vitesse des gastéropodes comme hélas c’est le cas dans de nombreux dossiers. Ici, il s’agira à juste titre de privilégier la réparation sur la sanction. Tous ceux qui ont pris de l’argent indûment doivent être mis en débet de rembourser les sommes soustraites ainsi que les donneurs d’ordre de répartition fantaisiste des deniers publics. C’est seulement en cas de refus de remboursement qu’il faut les condamner pénalement. C’est parce que depuis tant d’années, on a laissé faire, tout accepté, fermé les yeux que l’action de reprise en main est difficile. Le Gouvernement de la rupture n’a d’autre choix que de récupérer l’argent volé, sinon il apparaîtra que la rupture mise en vitrine cache des comploteurs à la cuisine.

17-08-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première (...)  

Avancées dans le passage de l’analogie au numérique : Rafiatou (...)
21-07-2017, La rédaction
Faire le point de l’évolution des travaux techniques et échanger sur les orientations institutionnelles et juridiques (...)  

Mesures sociales sous la rupture : La vision Talon démontre sa (...)
21-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ne jamais mettre la charrue avant les bœufs. A ce piège, malgré les critiques les plus acerbes sur le manque de (...)  

Narcisse Djègui à propos de la fête nationale du cotonculteur : « (...)
20-07-2017, La rédaction
Parakou accueille le samedi prochain l’édition 2017 de la fête nationale du cotonculteur (Fnc). Il s’agit d’un (...)