Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Sept mois après son avènement au pouvoir : Les promesses de Talon aux populations du septentrion

Patrice Talon s’apprête à amorcer les grands chantiers de développement du Bénin. L’annonce a été faite le week-end dernier depuis la cité des Kobourou par le Chef de l’Etat lors de sa première visite officielle dans le septentrion. Il entend surtout redonner une visibilité à la troisième ville à statut particulier du Bénin, Parakou.

JPEG - 105.5 ko

C’est une foule impressionnante qui a accueilli vendredi dernier à Parakou le président Patrice Talon. Venu au contact des populations de la troisième ville à statut particulier, le chantre du Nouveau départ a saisi l’occasion d’une séance de travail avec les autorités municipales et politico-administratives pour dissiper les inquiétudes. Le maire de Parakou, Charles Toko s’est chargé de porter le message de ses administrés. « Parakou se meurt et cette agonie a commencé depuis très longtemps. Depuis une dizaine d’années, il n’y a pas un seul pavé posé dans la ville. Que ça soit dans les domaines de l’assainissement, de la voirie, de l’éducation et de la santé, les indicateurs sont au rouge. Le Centre Hospitalier départemental du Borgou est un probatoire pour nos cimetières », a-t-il souligné. Plusieurs autres doléances ont été portées à la connaissance du Chef de l’Etat par les forces vives de la cité des Kobourou très enthousiasmées par l’intérêt que le Président de la République porte au chef-lieu du département du Borgou.
Ainsi, à cœur ouvert avec les Parakois, Patrice Talon s’est expliqué sur les difficultés que connait le pays en ce début de mandat et qui tendent à freiner l’élan du Gouvernement à combler leurs attentes. « Pendant la campagne, je vous ai dit que j’étais préparé pour la fonction, que je sais à quel point le pays va mal. Je demeure prêt et je me suis déjà mis au travail. Mais les sept mois qui viennent de s’écouler ont été pour moi éprouvants ». Il aura fallu donc durant ces sept mois, au dire du Chef de l’Etat, d’engager des réflexions et des réformes dans tous les secteurs pour poser les jalons d’un Nouveau départ, afin d’assurer de meilleures conditions de vie aux populations à la base.

Parakou et Djougou bientôt en chantier
Quelques jours après l’adoption du Programme d’actions du Gouvernement, les populations de Parakou et de Djougou connaissent d’ores et déjà ce qu’ambitionne pour eux Patrice Talon. « On peut constater que ce qui manque au Bénin entier manque fondamentalement aux Parakois. Nous allons mettre dans quelques mois le pays entier en chantier. Nous avons entamé les diligences pour que en 2021 au plus tard, qu’il n’ait plus une seule rue non bitumée ou non pavée à Parakou », a-t-il annoncé Le Centre Hospitalier départemental du Borgou ne sera pas en marge des actions qu’entend mener le Gouvernement pour le bien-être des populations. « Nous allons investir pour améliorer le plateau technique », a-t-il précisé.
Après Parakou et Sèmèrè, le Président de la République a repris le même exercice avec les élus locaux des communes des départements de l’Atacora et de la Donga à Djougou. Patrice Talon n’a pas la prétention de tout faire en un quinquennat. Mais, en cinq ans, il promet apporter des solutions conformément à son programme d’actions. Ainsi, entend-il accompagner le développement de la ville avec de nombreuses infrastructures, notamment le bitumage de la voie Sèmèrè-Bassila. Les difficultés liées à l’accès des populations à l’eau potable connaitront également des solutions. Patrice Talon dit avoir besoin de l’accompagnement de la population pour faire des projets phares prévus pour son quinquennat une réalité.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

14-11-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérité : La dot est tout !
19-01-2018, Naguib ALAGBE
Et si on partageait nos expériences ? La conviction récente du chroniqueur là-dessus, est que jamais et au grand jamais, la dot ne devrait (...) Lire  

En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’utile réforme intellectuelle (...)
17-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2490

Pour que le Port de Cotonou retrouve ses lettres de noblesse : « (...)
19-01-2018, La rédaction
« Le Port a englouti trop de milliards, les milliards des contribuables, les milliards du Millenium challenge (...)  

Polémique autour du retrait du droit de grève : La Cour revient à (...)
19-01-2018, Arnaud DOUMANHOUN
La Cour Holo a tranché hier la question relative au retrait du droit de grève à certains corps de l’administration (...)  

Grève dans le secteur de l’éducation : Dakpè Sossou invite les (...)
19-01-2018, La rédaction
Le député de la 18e circonscription électorale, Dakpè Sossou, n’est pas resté insensible aux débrayages dans le monde de (...)  

Audience au cabinet du président de l’Assemblée nationale : Adrien (...)
18-01-2018, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a reçu en audience à son cabinet au Palais des gouverneurs (...)