Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Talon, Président : La nouvelle dynamique d’un nouveau départ

A l’issue de la proclamation des grandes tendances par la Commission Electorale nationale Autonome (Cena) et dans l’attente de la confirmation de ces tendances par la Cour constitutionnelle, le candidat Patrice Talon est annoncé déjà Président de la République du Bénin. Il s’agit d’un exploit qui étonne plus d’un, mais qui du reste est le fruit d’un travail de fourmis à la base.

JPEG - 219 ko

Il n’a pas obtenu de grands soutiens des partis politiques. Tout le monde dans le paysage politique le donnait perdant et misait tranquillement sur d’autres candidats. Mais très futé, maîtrisant la ruse et les stratégies des politiques béninois, le candidat Talon n’a pas trouvé d’autres partenaires politiques que les militants à la base réunis en mouvements de soutien. « Vous êtes mes partenaires de premières heures et pour rien au monde, je ne vous sacrifierai au profit des politiciens qui viendront à la dernière heure », martèle le stratège candidat à ses militants.
Il s’agit d’un dispositif bien conçu et monté, qui prend en compte tous les niveaux de décision. Il intègre le militant au cœur du système et le responsabilise, tant au niveau communal, local que dans les quartiers et les rues. C’est le dispositif Talon pour la bataille de la Marina. Hameau par hameau, ce dispositif sous la surveillance de quatre superviseurs dans le Littoral a permis de faire passer le message du candidat, notamment les grandes lignes de son projet de société.
Ce travail de fourmis de longue haleine, tant au niveau du Littoral que dans les autres localités de notre pays a porté ses fruits : le candidat Patrice Talon, contre toute attente, passe au second tour. Puis avec l’appui de la coalition de la rupture, il est élu Président de la République. Ce qui galvanise davantage les populations à la base. Ce résultat fait d’ailleurs de lui le tout nouvel « homme fort de Cotonou ». En clair, il a fait confiance au bas peuple avec qui il est resté en communion parfaite. En cela, les résultats prouvent qu’il ne s’est pas trompé de stratégie, mais qu’il a bien visé.
In fine, ce système a battu en bèche toutes les stratégies des partis politiques. Cela a au contraire mis en relief leurs limites en matière de mobilisation de leurs partisans.

22-03-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

tribune verte : L’audace d’assainir les villes
1er-12-2016, La rédaction
Sous la rupture, les villes s’apprêtent à faire leur toilette. Le Gouvernement Talon retrousse les manches pour débarrasser huit principales villes (...) Lire  

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1890

Malgré la permanence de la Cena et la Lépi : les élections coûtent (...)
2-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN
Les élections au Bénin ont de tout temps fait saigner les caisses de l’Etat, et parfois soulevé de vives polémiques. La (...)  

L’assainissement et le déguerpissement au Bénin : « le gouvernement (...)
2-12-2016, La rédaction
« Les 125 km de plages seront nettoyés et sécurisés. C’est une mesure qui s’inscrit dans la durée ». Ces déclarations du (...)  

8ème édition de la Circaf : Le Bénin au cœur des enjeux du (...)
1er-12-2016, La rédaction
Ça y est ! Tout est prêt. Du 6 au 8 décembre prochain aura bel et bien lieu au Bénin Marina Hôtel, la 8ème édition de la (...)  

Conseil des ministres du 30 novembre 2016 : Le gouvernement (...)
1er-12-2016, La rédaction
Le Conseil des ministres d’hier a encore pris plusieurs décisions qui vont impacter durablement notre économie et (...)