Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tournée du candidat de la ‘‘Nouvelle conscience’’ à Kétou : Koupaki béni par des dignitaires et le roi Aladé Ifè

JPEG - 210.1 ko

La bonne voie et les bonnes démarches pour s’ouvrir le boulevard de la Marina en 2016. L’homme d’expérience et défenseur du concept la ‘‘Nouvelle conscience’’, Pascal Irénée Koupaki les connaît. La preuve, hier, il était dans la cité des Alakétu pour rendre visite au roi de Kétou, Aladé Ifè et aux dignitaires des cultes traditionnels de cette commune. Ceci, pour leur présenter le ‘’Rassemblement nouvelle conscience’’ porté sur les fonts baptismaux le samedi 28 novembre dernier à Cotonou et pour, en retour, recevoir leurs bénédictions. D’abord, au palais royal Alakétu où la délégation conduite par Pascal Irénée Koupaki a été reçue, le roi très heureux et satisfait par la marque de considération de ses hôtes a affirmé que, dès lors que Pik est venu à lui, ses vœux sont déjà exaucés. A sa suite, les sages et dignitaires présents ont formulé des vœux de santé, de longévité, de succès à leurs hôtes. De même, ont-ils affirmé qu’il ne fait l’ombre d’aucun doute que Koupaki ira loin dans ses ambitions, surtout après les prières du roi Aladé Ifè à qui les ancêtres ont légué des pouvoirs divins.
Aussi, le roi Aladé Ifè n’a-t-il pas manqué de prodiguer de sages conseils à Pik et à sa délégation tout en insistant sur la nécessité qu’en cas de victoire en février et mars prochain, que les difficultés rencontrées par ses sujets soient prises en compte. Après l’étape du palais royal Alakétu, Pascal Irénée Koupaki a rencontré à la circonscription scolaire de la commune, l’ensemble des chefs traditionnels, dignitaires et certaines têtes couronnées. Là aussi, le président Koupaki a expliqué les raisons de son déplacement et l’importance du nouveau creuset le ‘’Rassemblement Nouvelle Conscience’’. A leur tour, ils ont prié pour Pik afin qu’il soit le grand gagnant de la prochaine présidentielle.

Quelques extraits des propos de Pascal Irénée Koupaki à Kétou
« ….je connais l’importance de la tradition dans l’incarnation des valeurs… »
« Depuis deux ans, nous parlons de ‘’la nouvelle conscience’’. A partir de l’expérience que j’ai vécue, je me suis interrogé sur notre façon de penser, notre façon de faire, d’agir, d’être en relation avec les autres. Et les autres c’est le voisinage immédiat, c’est le voisinage lointain. Notre façon d’être avec l’administration, avec l’Etat béninois, avec les partis politiques, avec les institutions. Je me suis posé beaucoup de questions pour finalement arriver à la conclusion qu’il nous manque un ressort. Et ce ressort, c’est simplement les valeurs. Donc, je me suis dis qu’il était indispensable que naisse le Béninois nouveau. Le Béninois nouveau ne peut construire que le Bénin nouveau. Donc, à partir de la transformation de l’être par la vertu et le travail, je me suis lancé sur les pistes. Et il y a deux jours à Cotonou, il y a eu un méga mouvement qui a été mis en place. Et ce méga mouvement s’appelle ‘’rassemblement nouvelle conscience’’. C’est le creuset de tous les mouvements, de tous les sympathisants qui adhèrent à cette philosophie de la nouvelle conscience. La nouveauté là, c’est que ce sont des délégués des différentes communes du Bénin qui sont dans des cellules qui ont décidé de venir monter ce méga mouvement à Cotonou. Et c’est extraordinaire. 6000 personnes à l’intérieur du palais des sports et peut-être 3000 à 4000 personnes à l’extérieur. Mais on n’a rien payé à ceux qui étaient là. Donc, le Bénin a des ressorts, le Bénin a des volontaires. C’est cela qu’il faut rechercher, et provoquer cette adhésion ; et j’ai fait un discours à cette occasion. Evidemment, cela fait deux jours que le mouvement a été mis en place, et vous savez que le royaume de Kétou est un royaume important chez nous. C’est le premier royaume qui est installé dans notre espace géographique. Donc, après avoir mis en place ce creuset, je suis venu le présenter au roi de Kétou et aux dignitaires. Je suis un chef traditionnel moi-même et donc, je connais l’importance de la tradition dans l’incarnation des valeurs. Et donc, j’ai décidé ce matin avec mes compagnons de passer cette matinée à Kétou. Voilà l’objet de ma visite. J’ai simplement mûri mon expérience au sein du gouvernement. Avant d’arriver en 2006, j’avais déjà eu 30 années de service. Et donc, les 7 années que j’ai passé aux côtés du président Boni Yayi, je me suis interrogé sur notre façon d’être, sur nos pratiques. Nous voulons le développement mais nous préférons le laxisme. Les deux ne vont pas ensemble. Le laxisme conduit à la pauvreté. Donc, si on développe un minimum de valeurs, je vous assure que le Bénin ira plus vite que cela. C’est une question de volonté. Et comme je l’ai dit au congrès, c’est une question de courage, de foi et d’abnégation. C’est le concept que je développe pour renforcer celui de ‘’la nouvelle conscience’’. Le concept du ‘’CFA’’. Pas billet mais CFA éthique. Et donc, ceux qui étaient là le samedi 28 novembre sont déjà retournés dans leurs communes, dans leurs arrondissements et se chargeront de propager cette bonne nouvelle. Je vous assure que c’est une bonne nouvelle. Vous, vous êtes là aujourd’hui, loin de votre base, vous êtes sous le soleil comme moi, mais vous travaillez. C’est cela le Bénin de demain. L’effort individuel, l’effort collectif, et c’est cela qui va récompenser le pays. Et donc si le pays est récompensé, nous populations, nous serons également récompensées. C’est un message que je porte et dont je suis convaincu, parce que c’est déjà dans mon ADN. Et je souhaite que cela soit dans l’Adn de chacun de vous. Propagez la bonne nouvelle et le Bénin sera en marche ».

2-12-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

tribune verte : L’audace d’assainir les villes
1er-12-2016, La rédaction
Sous la rupture, les villes s’apprêtent à faire leur toilette. Le Gouvernement Talon retrousse les manches pour débarrasser huit principales villes (...) Lire  

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1890

Malgré la permanence de la Cena et la Lépi : les élections coûtent (...)
2-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN
Les élections au Bénin ont de tout temps fait saigner les caisses de l’Etat, et parfois soulevé de vives polémiques. La (...)  

L’assainissement et le déguerpissement au Bénin : « le gouvernement (...)
2-12-2016, La rédaction
« Les 125 km de plages seront nettoyés et sécurisés. C’est une mesure qui s’inscrit dans la durée ». Ces déclarations du (...)  

8ème édition de la Circaf : Le Bénin au cœur des enjeux du (...)
1er-12-2016, La rédaction
Ça y est ! Tout est prêt. Du 6 au 8 décembre prochain aura bel et bien lieu au Bénin Marina Hôtel, la 8ème édition de la (...)  

Conseil des ministres du 30 novembre 2016 : Le gouvernement (...)
1er-12-2016, La rédaction
Le Conseil des ministres d’hier a encore pris plusieurs décisions qui vont impacter durablement notre économie et (...)