Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tournée du Chef de l’Etat dans le septentrion : Patrice Talon consacre la paix retrouvée à Sèmèrè

Déchirés, il y a quelques semaines par un conflit né de la désignation de l’imam de la localité, les frères musulmans de Sèmèrè fument désormais le calumet de la paix. Le Chef de l’Etat, Patrice Talon s’y est rendu le samedi dernier pour vivre avec les populations la joie de la réconciliation.

JPEG - 314.3 ko

C’est à travers une forte mobilisation des différentes couches de la communauté de Sèmèrè a voulu témoigner sa gratitude à Patrice Talon, son médiateur. Cette localité de la commune de Djougou secouée le 14 octobre 2016 par de violents affrontements, faisant 5 morts et une dizaine de blessés, retrouve désormais sa quiétude, grâce à la diligence du Gouvernement. Un nouvel imam du nom d’Abdoulaye Abdala Alfa a été installé le vendredi dernier et les prières peuvent être dites dans la mosquée centrale de Sèmèrè, théâtre d’une crise de succession depuis quelques mois. Et comme ce fut le cas, suite à sa médiation réussie dans la crise entre les frères protestants, le Président Patrice Talon s’est rendu à la prière d’exhortation et d’apaisement dite à la grande place publique de Sèmèrè pour consacrer la réconciliation. « Je suis arrivé à Sèmèrè, à l’occasion de la consécration de notre réconciliation. Je dis notre, parce que tout ce qui divise une famille, une communauté, divise forcément une partie du pays. Donc, nous sommes tous concernés. Je viens donc consacrer la réconciliation. Je viens constater de mes yeux que désormais, il règne à Sèmèrè, la paix et la concorde », a-t-il laissé entendre. Le Président de la République a appelé les différentes autorités religieuses à travailler pour consolider cette unité afin de tourner la page de la division et ouvrir celle du développement. Patrice Talon a pris par la même occasion, l’engagement de bitumer la voie Sèmèrè-Bassila, qui sera baptisée à juste titre, la voie de la paix.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

14-11-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)