Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tronçon Dassa-Savalou-Djougou et autres bretelles : Plus de 161 milliards de Fcfa pour les travaux de réhabilitation

JPEG - 226.9 ko

Le ministère des Infrastructures et des transports a procédé, le vendredi dernier dans la commune de Savalou, au lancement officiel des travaux de réhabilitation de la route Dassa-Savalou-Djougou longue de 255,732 km et d’aménagement et de bitumage des bretelles Bassila-Manigri (9,3 km), Prèkètè-Frontière Togo (8 km) et Bassila-Frontière Togo (4,7 km), soit 270,5 Km de route à réaliser. D’un montant de plus de 161 milliards de Fcfa, la réalisation de ce projet permettra, selon le Ministre Hervé Hêhomey, d’améliorer les conditions et le coût des personnes et des par l’augmentation du niveau de service de la route, de diminuer le temps de parcours, d’assurer le désenclavement des zones traversées et de faciliter l’accès aux centres socio-économiques, de réduire les accidents de la circulation par l’amélioration de la sécurité routière. « La route Dassa-Savalou-Djougou est un maillon important du corridor Cotonou-Ouagadougou-Bamako et aussi une section de la Rnie 3 (Dassa-Savalou-Djougou-Natitingou-Porga). Ces travaux visent également à améliorer l’environnement immédiat et le cadre de vie des populations dans les zones d’influence du projet, à faciliter l’écoulement des produits agricoles vers les grands points de commercialisation », a-t-il dit. Cette cérémonie constitue un événement heureux pour les usagers de la route et aussi pour les populations des communes de Dassa-Savalou, Bantè, Bassila et Djougou, car cette route, dans son état actuel, ne facilite pas les échanges commerciaux avec les pays de l’hinterland, notamment le Burkina-Faso et le Mali. Raison pour laquelle, le gouvernement a inscrit ces travaux au titre des projets phares de son Programme d’actions. A ce sujet, le Maire de Savalou a émis des doléances que le ministre Hervé Hêhomey a promis transmettre à la hiérarchie.
Le gouvernement du nouveau départ, en voulant éviter les erreurs du passé, a fait déployer les gros engins de l’entreprise Ebomaf prête à démarrer les travaux une fois lancés. Étaient également présents à cette cérémonie de grande portée, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie Odile Attanasso, la ministre de l’économie numérique et de la communication, Rafiatou Monrou, les directeurs généraux, les députés de la localité, les autorités préfectorales et communales, les rois et têtes couronnées, et surtout le Dg Ebomaf qui a effectué le déplacement du Burkina-Faso pour la circonstance.

Caractéristiques du projet
Au cours de la cérémonie, le directeur des Infrastructures et des transports Jacques Ayadji, a élucidé les aspects techniques des travaux, notamment les caractéristiques géométriques de la route Dassa-Savalou-Djougou. À l’en croire, il s’agira d’une chaussée de 7m+2 accotements de 2m et d’une chaussée de 7m+2 accotements de 1,5. Aussi, poursuit-il, sur le tronçon Dassa-Savalou, il sera fait le recyclage et la stabilisation au ciment (4%) de l’existant sur 34cm et il y a aura le recyclage (4%) de l’existant sur 30cm + grave non traitée sur 15 cm, tout ceci avec une Grave-bitume sur 12 cm et le revêtement du béton bitumineux sur 5 cm. De même, il y aura du graveleux latéritique sur 20 cm avec une Grave bitume sur 12 cm sur le tronçon Prékété-Djougou. Les bretelles quant à elles, auront du graveleux latéritique sur 20 cm et du graveleux latéritique stabilisé au ciment (4%) sur 18 cm, et tout ceci est revêtu d’un béton bitumineux de 5 cm.

7-08-2017, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Pour la Rupture et le président Patrice Talon, le risque politique est énorme. Mais, audace en deçà, lâcheté au-delà. Ça, c’était avant. A l’époque où (...) Lire  

En vérité : Vivres détournés et indignité (...)
7-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un réquisitoire signé Mahougnon (...)
6-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2430

Contre la corruption et les pratiques connexes : Patrice Talon (...)
11-12-2017, Naguib ALAGBE
D’une révolution à la Ghanéenne des années 80 notamment, nul doute que le Bénin en avait grand besoin. Le constat était (...)  

TRIBUNE : Tout sauf un hasard : Par Abdoulaye BIO TCHANE, (...)
11-12-2017, La rédaction
Depuis quelques semaines, le Bénin concentre les attentions sur la scène continentale et internationale. Les (...)  

Invité sur l’émission Zone Franche : Aké Natondé encourage la lutte (...)
11-12-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Dans sa bataille pour l’assainissement de la gestion des ressources de l’Etat, le Gouvernement peut compter sur le (...)  

Affaire perquisition au domicile de l’honorable Hinnouho : Une (...)
8-12-2017, La rédaction
L’opinion publique a été très vite alertée dans l’après-midi d’hier, au sujet d’une enquête judiciaire qui a conduit au (...)