Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Un an après l’annulation du scrutin dans certaines localités : A quand la reprise des élections locales ?

JPEG - 103.4 ko
Emmanuel Tiando, préésident de la Cena

En dépit des mesures prises pour accélérer le règlement des contentieux électoraux, quelques couacs persistent. Du moins, si on s’en tient à la lenteur que connait la reprise des élections locales suspendues le 28 juin 2015 dans certaines localités pour irrégularités dans le déroulement du scrutin. En effet, lors de ces élections, une absence de logos de partis politiques ou alliances de partis avait été constatée sur des bulletins uniques. Ce qui a engendré la suspension des élections dans les localités concernées, notamment dans les communes de Akpro-Missérété, Zakpota, Sakété et Agbangnizoun. Malgré la promesse faite par le Président de la Commission électorale nationale autonome (Cena) quant à la reprise du scrutin « dans un délai raisonnable », l’opinion constate qu’à ce jour, rien n’est fait. Aucune précision n’a été alors donnée par Emmanuel Tiando, lors de sa conférence de presse du 04 juillet 2015.
En plus de ces cas, il y a sans doute les localités dans lesquelles la Cour Suprême a ordonné la reprise des élections. Pourtant, selon l’article 124 du code électoral « la Cour suprême dispose de six (06) mois maximum à partir du début légal des recours pour rendre ses décisions et ordonner les reprises d’élections ». Mais, l’attente dure déjà plus d’un an avec à la clé des incertitudes sur la date de la reprise des élections. Le délai de grâce de certains conseillers de villages ou de quartiers ne fait que s’allonger, donnant lieu à des suspicions.

Que comprendre de cette latence ?
Un tel retard dans la gestion des contentieux électoraux est loin d’être une première au Bénin. Un triste record avait été enregistré lors des communales et locales de 2008. Pendant environ cinq ans, des conseils communaux ou de quartiers ont été plongés dans une instabilité du fait des contentieux qui continuaient d’être réglés. Et c’est justement ce qui a conduit, entre autres, à l’adoption de la Loi n° 2013-06 portant code électoral en République du Bénin.
La société civile à travers une déclaration rendue publique le 30 juin 2015 a demandé « d’organiser, dans un bref délai, les élections locales pour tous les villages et quartiers de villes concernés par la suspension de cette élection spécifique ». Mais si jusque-là, ce n’est pas encore une réalité, c’est aussi parce qu’il y a des préalables à régler puisqu’il ne s’agissait pas encore d’un contentieux. La question devrait être examinée avec la Cour suprême chargée du contentieux afin de définir les modalités de la reprise. L’article 124 du code électoral précise également que « les reprises doivent être regroupées en tout au plus deux (02) scrutins ».
Ainsi, on pourrait être emmené à croire que c’est par nécessité de cumuler les reprises ordonnées par la Cour suprême à celles liées à l’absence de logos sur les bulletins de vote que la Céna prend tout son temps. De sources proches de la Commission électorale nationale autonome, l’institution en charge de l’organisation des élections s’affaire pour les reprises. Néanmoins, une préoccupation reste encore sans réponse : Quelle est la date précise ? Les prochains jours nous édifieront.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

27-07-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple et Incompatibilités !
17-02-2017, Naguib ALAGBE
L’âme sœur, tout le monde en rêve. Mais existe-t-elle vraiment ? La question se pose en tout cas avec acuité. Il est en effet, très peu de couples, (...) Lire  

Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

violation des textes dans la nomination de deux policiers : Il ne (...)
17-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Dix ans de service au lieu de quinze comme l’exige la loi. Nommée par décret en violation des textes pour représenter (...)  

Réformes du système partisan : Les grands blocs possibles
14-02-2017, Naguib ALAGBE
Sauf cataclysme, la pratique politique au Bénin va enregistrer dans les jours à venir, de profondes mutations. Les (...)  

Hadj 2017 : Agbénonci doit éviter une organisation bâclée
10-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un autre Hadj profile à l’horizon. Comme à l’accoutumée, il s’annonce avec son lot de craintes des pèlerins souvent dupés (...)  

Animation de la vie politique : Les députés Rb affichent leur (...)
9-02-2017, La rédaction
En l’absence d’une position claire du parti de la Renaissance du Bénin, les députés Rb, sauf l’honorable Rosine Soglo, (...)