Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Un discours précis, concis et bien structuré

JPEG - 54.1 ko

25 minutes auront suffi à convaincre les députés. Patrice Talon a évité le piège de l’autosatisfaction à l’occasion de son premier discours sur l’état de la Nation. Devant les élus du peuple, l’homme du nouveau départ a livré un discours qui tranche avec les habitudes au sommet de l’Etat. Contrairement à ses prédécesseurs, le président Patrice Talon n’a pas servi un discours vaseux, long, ennuyeux, truffé de chiffres, de promesses électoralistes. Bien au contraire, les Béninois ont eu droit à un message bien structuré, très explicite, et concis. D’abord, le premier magistrat s’est attelé à faire l’état des lieux du Bénin à sa prise de pouvoir. Ensuite, il a mis l’accent sur l’ampleur de la tâche qui se dresse devant lui, puis confessé que le chemin pour atteindre l’objectif est long et parsemé d’embûches. Aussi, Patrice Talon est-il revenu sur les grands axes de son programme d’actions.
Dans le fond, les Béninois ont eu droit à un discours empreint de sincérité et de vérité. Bien qu’il estime que son gouvernement ait accompli un certain nombre de tâches en guise de préliminaires indispensables pour lancer le chantier du développement, le chef de l’Etat est resté modeste, réaliste et croit en l’avenir. « Ce que j’ai déjà entrepris me donne l’espoir pour ce que nous avons à accomplir demain afin de rétablir la prospérité et la fierté nationale. Ma seule boussole a été jusqu’à ce jour, l’engagement pris devant les Béninois », a déclaré Patrice Talon.

23-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elles sont dans l’attente des élections professionnelles. Les centrales et confédérations syndicales rongent leur frein. Depuis 8 ans, plus rien n’a (...) Lire  

Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Roland Riboux, président du Conseil des investisseurs privés du (...)
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Roland Riboux, c’est tout un parcours entre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. En 1996, après le Cameroun et le (...)  

Affaire brouillage des fréquences de Soleil Fm et Capp Fm : La (...)
18-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les audiences publiques ont repris à la Cour constitutionnelles après une pause de courte durée. Hier, mardi 17 (...)  

Contrôle de l’action gouvernementale : Les députés déposent leur (...)
18-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
50 milliards de francs Cfa pour du vent ! L’évocation de ce scandale fait frémir, suscite au-delà de l’indignation, un (...)  

Lutte contre la fraude douanière : La douane sort la grande (...)
17-07-2018, La rédaction
La douane béninoise s’est résolument engagée dans la mobilisation de ressources et la lutte contre la fraude, qui (...)