Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Un mois après sa promotion au grade de Général : Charles Sourou Sèzan reconnaissant à Dieu et à Boni Yayi

Le Directeur Général (DG) des douanes et droits indirects, Charles Sourou Sèzan, promu au grade de Général par le Président Boni Yayi, a manifesté sa reconnaissance à Dieu et au Chef de l’État hier en organisant une messe d’action de grâce à la paroisse de l’église biblique de Saint Esprit paroisse d’Akpakpa.

JPEG - 136.1 ko

Après sa nomination au grade de général le 1er août 2015, c’est ce dimanche 13 septembre 2015 qu’a choisi le général Charles Sourou Sèzan pour rendre grâce à Dieu et témoigner sa gratitude au Président Boni Yayi. A l’issue de cette célébration, place a été faite aux témoignages à l’endroit du Général et du Président Boni Yayi. Cette célébration a connu la présence d’un parterre impressionnant de hauts gradés, notamment le Chef d’État Major Général des armées, le Général Naïmi Awal, les Généraux Paul Lafia Tabé, ancien Dg douanes, Affouda Idohou Raoul, actuel Directeur général adjoint (Dga) douanes, Théophile Cakpo, actuel Directeur Général des Forêts et Ressources Naturelles (Dgfrn), Louis Philipe Houndégnon, actuel Dg de la Police Nationale, Nazaire Hounonkpè, Dga Police, Soumanou Oké, Mathieu Boni, Mama Sika, le Colonel Elomon Émile, Dg de la Gendarmerie et Théophile Soussia, ancien Dg Douane.
Dans son message, Charles Sourou Sèzan a rendu grâce à Dieu et indiqué que Boni Yayi est un grand homme d’Etat et un ouvrier infatigable de la Nation. "Le président Boni Yayi est unique en son genre. Cette promotion est une exhortation à mieux faire pour servir la République. Au grand jamais, nous ne trahirons cette confiance," a-t-il précisé.
Il a aussi fait un clin d’œil au ministre d’Etat Komi Koutché et déclaré qu’il a beaucoup appris à ses côtés.

14-09-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Campagne cotonnière 2018-2019 : Le gouvernement augmente le prix (...)
25-05-2018, Arnaud DOUMANHOUN
« Le gouvernement a entrepris depuis deux ans, le renforcement de la professionnalisation du secteur. Et de 451.000 (...)  

Réaction de quelques députés après la décision de la HAAC
25-05-2018, La rédaction
Réaction de quelques dispoquotenibilité Louis Vlavonou « …Je prends acte de la décision de la HAAC tout en regrettant (...)  

La HAAC, le canon braqué contre la presse libre
25-05-2018, La rédaction
Je ne suis pas de ceux qui, habituellement proposent de supprimer les institutions qui posent problème dans leur (...)  

Agapit Napoléon Maforikan, Ancien conseiller de la Haac : « La (...)
25-05-2018, La rédaction
Nul ne peut se réjouir lorsqu’un organe de presse est en difficulté. La liberté de presse est un bien précieux que nous (...)