Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Visite de travail du chef de l’Etat à l’Elysée : Macron réaffirme le soutien de la France aux réformes de Talon

JPEG - 211.4 ko

De l’élégance et du concret ! Macron-Talon, le style semble le même. Pas de temps à perdre sur les détails, sur ces discours dénués de sincérité à l’Elysée, qui amusent bien la galerie dans ces pays d’outre-mer. Emmanuel Macron imprime une nouvelle dynamique à la coopération avec les anciennes colonies, et Patrice Talon fait office de ces hommes d’Etat respectueux du jeu démocratique dans un pays qui en a désormais la culture, et préoccupés par le bien-être de leurs concitoyens. Le président français en prend la mesure, et engage la France dans l’accompagnement du Bénin dans divers secteurs notamment, la santé avec une assurance-crédit de 175 millions d’euros pour le projet de construction d’un hôpital de référence dans la commune d’Abomey-Calavi, le soutien de l’Agence française de développement pour d’une part, un montant de 58 millions d’euros dans la lutte contre le dérèglement climatique et la politique de ville durable, et d’autre part, de 43 millions d’euros aux fins du réaménagement de la cité lacustre de Ganvié qui est un élément important de la vision du gouvernement de booster le tourisme béninois.

La Cité d’innovation et de savoir de Sèmè City, la formation des enseignants, une priorité…
En ce qui concerne le volet formation et éducation, à en croire Emmanuel Macron, la France souhaite également accompagner le Bénin. « Plusieurs établissements d’enseignement supérieur français sont engagés et nous allons renforcer les partenariats dans ce domaine qui est également, comme vous le savez, l’une de nos priorités. Donc, Central Sup’Elec, Epitech, l’Ecole de Design de Nantes seront consacrés dans leur rôle. Nous apporterons également un soutien complémentaire de l’agence Française de Développement… », a déclaré le président français, avant d’aborder l’épineuse question de la restitution du patrimoine culturel, les œuvres du royaume de Danxomè pillées à l’époque coloniale. Il laissa entendre : « Je me suis engagé afin que d’ici 5 ans, les conditions soient réunies pour que des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique soient possibles. A cette fin, j’ai décidé de demander à deux personnalités incontestables et que je sais intellectuellement engagées sur ces questions de mener un travail de réflexion et de consultation afin de faire des propositions concrètes d’ici novembre prochain ». Quant à Patrice Talon, il a fait part de sa volonté de saisir l’opportunité que lui offrent ses fonctions actuelles pour rentrer dans l’histoire.

Les réformes bousculent les habitudes
« Quand on réforme, on bouscule des habitudes, des intérêts acquis et des acteurs qui se sont installés dans l’inefficacité collective. Et donc, ça ne fait pas forcément plaisir. Je sais toutes les difficultés que parfois le président a à affronter. Je lui réitère tout notre soutien dans ce programme courageux de réformes qui est absolument indispensable pour son pays... ». Telle est la conviction d’Emmanuel Macron. Pour lui, les pays africains ont un besoin profond de réformes, de transformation de l’action publique, du cadre de l’action privée, en somme de bonne gouvernance. C’est à raison qu’il salue la détermination du président béninois à mener ces réformes, et au regard des effets positifs dans des classements internationaux, il l’invite à poursuivre ce travail de manière inlassable, pour avoir une performance économique et sociale.

6-03-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
On n’en parle pas souvent. Mais il s’agit d’un indicateur de bonne gouvernance et de transparence financière. La plupart du temps, les esprits se (...) Lire  

Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Standing ovation pour le Onze (...)
17-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2910

Sur invitation du Medef International : Bio Tchané vend la (...)
19-10-2018, Adrien TCHOMAKOU
Le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement a, à la faveur d’une séance d’échanges avec le secteur privé (...)  

Affaire 18 Kg de cocaïne : Ajavon et trois coaccusés condamnés par (...)
19-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
20 ans de prison ferme par défaut et 5 millions d’amende. C’est le verdict prononcé hier par le juge de la Cour de (...)  

Construction de l’aéroport de Glo-Djigbé : 830 chèques émis aux (...)
19-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’autorité de développement du périmètre de Glo-Djigbé (Adpg) et l’Agence nationale du domaine et du foncier (Andf) ont (...)  

Mise en œuvre du Pag : Des partenaires prêts à réaliser 8279 (...)
18-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’un des projets phares du Programme d’actions du gouvernement (Pag) du président Patrice Talon, notamment la (...)