Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


visite médicale des candidats : Les 8 étapes du filtre sanitaire du collège des médecins

JPEG - 143.4 ko

Eprouvant mais important pour mettre le Bénin à l’abri de l’élection d’un président inapte. En huit étapes qui se déroulent respectivement au siège de la Cour constitutionnelle, au Cnhu-Hubert Maga et à la clinique Sèzo, les médecins assermentés passent, depuis lundi dernier, au filtre sanitaire les candidats à la présidentielle de 2016. Et si les quatre premières étapes de ce passage obligatoire pour les prétendants à la magistrature suprême ont lieu à la Cour constitutionnelle, elles commencent d’abord par l’examen de sang et d’urine fait par Toxi Labo de l’équipe du Dr Adébo. Ensuite, les candidats sont soumis à l’examen cardiaque du Professeur Houénassi puis à l’examen général fait par le Professeur Houngbé. L’étape du Cnhu s’achève avec l’examen psychiatrique de la Professeure Ezin Houngbé.
Au Cnhu-Hubert Maga, le marathon des 37 candidats régulièrement enregistrés par la Cena pour la présidentielle du 28 février prochain débute par la radiographie pulmonaire. Toujours en ce lieu, les candidats défilent pour l’électrocardiogramme (ECG) et l’électroencéphalogramme (EEG). La huitième et dernière étape de la visite médicale qui se tient à la clinique Sèzo avec le Docteur Deffo est l’échographie prostatique.
Ainsi, c’est à travers huit examens clés que le collège de médecins assermentés passe au filtre sanitaire, les candidats et se donne les moyens d’éviter qu’un présidentiable malade se retrouve dans le starting-block pour la présidentielle du 28 février prochain. D’ailleurs, à la fin des différents examens, le collège des médecins se réunit pour donner son appréciation sur les résultats. Ce n’est qu’après, qu’un rapport est envoyé à la Cour constitutionnelle qui statue. C’est dire que la visite médicale n’est pas de tout repos et que tout est mis en œuvre pour que le 6 avril 2016, rien ne soit reproché au bien-être physique et moral du prochain locataire de la Marina.

27-01-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première (...)  

Avancées dans le passage de l’analogie au numérique : Rafiatou (...)
21-07-2017, La rédaction
Faire le point de l’évolution des travaux techniques et échanger sur les orientations institutionnelles et juridiques (...)  

Mesures sociales sous la rupture : La vision Talon démontre sa (...)
21-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ne jamais mettre la charrue avant les bœufs. A ce piège, malgré les critiques les plus acerbes sur le manque de (...)  

Narcisse Djègui à propos de la fête nationale du cotonculteur : « (...)
20-07-2017, La rédaction
Parakou accueille le samedi prochain l’édition 2017 de la fête nationale du cotonculteur (Fnc). Il s’agit d’un (...)