Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


visite médicale des candidats : Les 8 étapes du filtre sanitaire du collège des médecins

JPEG - 143.4 ko

Eprouvant mais important pour mettre le Bénin à l’abri de l’élection d’un président inapte. En huit étapes qui se déroulent respectivement au siège de la Cour constitutionnelle, au Cnhu-Hubert Maga et à la clinique Sèzo, les médecins assermentés passent, depuis lundi dernier, au filtre sanitaire les candidats à la présidentielle de 2016. Et si les quatre premières étapes de ce passage obligatoire pour les prétendants à la magistrature suprême ont lieu à la Cour constitutionnelle, elles commencent d’abord par l’examen de sang et d’urine fait par Toxi Labo de l’équipe du Dr Adébo. Ensuite, les candidats sont soumis à l’examen cardiaque du Professeur Houénassi puis à l’examen général fait par le Professeur Houngbé. L’étape du Cnhu s’achève avec l’examen psychiatrique de la Professeure Ezin Houngbé.
Au Cnhu-Hubert Maga, le marathon des 37 candidats régulièrement enregistrés par la Cena pour la présidentielle du 28 février prochain débute par la radiographie pulmonaire. Toujours en ce lieu, les candidats défilent pour l’électrocardiogramme (ECG) et l’électroencéphalogramme (EEG). La huitième et dernière étape de la visite médicale qui se tient à la clinique Sèzo avec le Docteur Deffo est l’échographie prostatique.
Ainsi, c’est à travers huit examens clés que le collège de médecins assermentés passe au filtre sanitaire, les candidats et se donne les moyens d’éviter qu’un présidentiable malade se retrouve dans le starting-block pour la présidentielle du 28 février prochain. D’ailleurs, à la fin des différents examens, le collège des médecins se réunit pour donner son appréciation sur les résultats. Ce n’est qu’après, qu’un rapport est envoyé à la Cour constitutionnelle qui statue. C’est dire que la visite médicale n’est pas de tout repos et que tout est mis en œuvre pour que le 6 avril 2016, rien ne soit reproché au bien-être physique et moral du prochain locataire de la Marina.

27-01-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)