Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Zinsou le miraculé de la République : Il ne lui reste qu’à assumer son destin de présidentiable

JPEG - 218.8 ko

Le premier ministre est sorti indemne d’un accident d’hélicoptère samedi 26 décembre. L’avion transportant le candidat unique des Forces cauri pour un Bénin Emergent (Fcbe) a raté son atterrissage au stade de Djougou. Grosse frayeur pour Lionel Zinsou extirpé de l’appareil entièrement détruit. Au lendemain de Noël et dans les ferveurs de la Gaani, la République a ainsi échappé à un drame qui aurait plongé la Nation dans le deuil et le doute à deux mois de la présidentielle.
Panne technique ou erreur humaine ? La maintenance de cet appareil est exigeante. Quelle panne ? Le moteur, les commandes de vol ou les servitudes de bord ? Précisément un problème de circuit hydraulique ? Ou des défaillances physiques au niveau de la traînée ou de la portance ? On devrait faire appel à l’expertise du Bureau Enquête et Analyse le (BEA) français pour déterminer les causes de la catastrophe.
Après avoir évité le pire, le premier ministre candidat peut désormais chercher à assumer son destin. Un crash sanglant aurait dû enfoncer tout un pays dans des interrogations et provoquer de grosses agitations. Lionel Zinsou candidat déclaré à la succession de son mentor Boni Yayi est devenu l’improbable attraction de cette saison électorale. Une semaine après la validation de sa candidature par le Conseil national des Fcbe, le numéro 2 du pouvoir cauri est passé à l’offensive, tournant à plein régime.
Sorti miraculeusement d’un crash qui ne laisse que les épaves d’un hélico endommagé, le neveu de l’ancien président exposé à une mutilation psychologique, doit plus que jamais se concentrer sur l’objectif électoral de sa trajectoire politique. Son choix avait suscité une polémique dans la famille cauri avant que le conclave mobilisateur recolle les morceaux et affiche le tissu de solidarité politique.
Cet incident peut modifier le mode de campagne du premier ministre candidat et introduire la méfiance dans les gestes et paroles du franco-béninois. Zinsou est victime d’un crash au pays du vodou et des mille divinités où la mort naturelle n’existe pratiquement pas et où les accidents ont toujours une explication métaphysique. Mais faut-il alors abandonner l’hélicoptère et poser les pieds sur terre ?
Ce n’est pas la première fois qu’un incident lié à l’hélico survient à l’ère Yayi. En 2013, l’atterrissage forcé au cours d’un vol d’entraînement avait alerté la nation. Un bruit inhabituel dans le moteur avait contraint l’équipage à l’atterrissage à Ahozon. Cette fois, l’engin s’est désintégré et à bord de l’hélico sinistré le numéro 2 du régime. Le candidat Zinsou est un miraculé. Au Brésil, Edouardo Campos, candidat de l’opposition à l’élection présidentielle a péri dans un accident d’avion près de Sao Paulo. Il était l’un des principaux adversaires de Dilma Rousself.
Zinsou brigue la présidence de la République. Porté par la machine politique des Fcbe, le candidat de la mouvance, le miraculé de la République n’a qu’à poursuivre sa marche vers la Marina. Après avoir échappé au désastre, il lui faut désormais relever le plus gros défi politique de sa vie : gagner la présidentielle pour vaincre définitivement la fatalité.

28-12-2015, Sulpice Oscar GBAGUIDI


CHRONIQUES

En vérité : Attention…Enfin promulguée !
24-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Terminés la récréation et les abus via internet. A point nommé, le Code du numérique est promulgué. Arsenal juridique en main, la ministre Aurélie Adam (...) Lire  

Editorial : La main tendue des syndicats
24-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
Chronique judiciaire : Cyprien Houngbo (...)
20-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En toute sincérité : Solution testament (...)
20-04-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : Une décision salvatrice
19-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sacré bond énergétique !
19-04-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Vie des partis politiques : Malaise au Fdu
17-04-2018, Naguib ALAGBE
L’argent public n’est pas un gain politique.
13-04-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Vie des partis politiques : Malaise au Fdu
17-04-2018, Naguib ALAGBE
L’argent public n’est pas un gain politique.
13-04-2018, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2610

Polémique autour des propos de Patrice Talon sur le mandat unique (...)
24-04-2018, Landry Salanon
« Le second mandat est une prérogative constitutionnelle », selon Georges Anagonou L’intervention du président Patrice (...)  

An 2 de la gestion du Chef de l’Etat : La Coalition de la Rupture (...)
20-04-2018, La rédaction
Patrice Talon peut toujours compter sur le soutien indéfectible de la coalition de la rupture, qui a activement (...)  

Cos-Lépi : les députés désignent leurs représentants
20-04-2018, Isac A. YAÏ
Les députés à l’Assemblée nationale, 7ème législature, ont procédé ce jeudi 19 avril 2018 à l’élection de leurs (...)  

Première session ordinaire du comité interministériel de la Ponadec (...)
20-04-2018, La rédaction
Le jeudi 19 avril a eu lieu dans les locaux de l’hôtel Qualimax á Cotonou la première session ordinaire du Comité (...)