Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


1er conseil des ministres : Les partenaires sociaux saluent les mesures du Gouvernement

Les centrales et confédérations syndicales sont satisfaites du Gouvernement, suite aux grandes décisions prises au 1er Conseil des ministres le mercredi dernier. Il s’agit entre autres de la suspension des concours organisés depuis janvier 2015 et de la suppression du décret qui accorde des primes avec effet rétroactif aux Directeurs de cabinet et leurs adjoints et Secrétaires généraux des ministères et leurs adjoints.
Lire les impressions de quelques Secrétaires généraux

Noel Chadaré, Sg-Cosi-Bénin

JPEG - 63.5 ko

A l’annonce des conclusions du premier conseil des ministres, j’éprouve un sentiment de satisfaction parce que le nouveau gouvernement de Patrice Talon a posé des actes qui vont dans le bon sens. Parce que les centrales et confédérations syndicales ont porté la voix du peuple. Nous avons insisté sur le fait que les concours organisés sont d’une opacité totale et les résultats publiés sont de plus en plus contestés. Nous avons décidé que ces concours soient tout simplement suspendus et qu’on mette sur pied une commission d’enquête pour voir le degré de fraude…
C’est comme du temps du Président Yayi en 2013. Nous avons demandé l’annulation du concours au profit du ministère des finances. A ce sujet, nous avons payé le prix. Nous avons été gazés. Mais à la fin, le gouvernement avait annulé d’autres concours après les résultats de la commission d’enquête. La nouvelle équipe est un peu dans le même registre. Nous félicitons le pouvoir du Président Talon qui, au premier conseil des ministres, a montré qu’il est à l’écoute du peuple. Il fallait redonner une certaine crédibilité aux concours d’entrée à la fonction publique. Donc, en procédant de la sorte, le Président Patrice Talon et son gouvernement ont montré la bonne direction, et nous les félicitons.
L’autre chose, c’est la suspension de ce décret qui accorde des primes faramineuses aux membres des cabinets ministériels. Nous avions incriminé ce décret qui a été fait à la 25ème heure, nous l’avons dénoncé et nous avons demandé que c’était un os dans la gorge du pouvoir. Et nous avions dit que dès les premières assises du pouvoir, le Président Talon rapporte cette décision. Ce qui a été chose faite, lors de son premier conseil des Ministres. Cela prouve qu’il est sur le bon chemin de la rupture. Les décisions du Conseil des Ministres montrent que le gouvernement veut mettre fin aux pratiques qui avaient cours hier.

Pascal Todjinou, Sg Cgtb

JPEG - 98.1 ko

Il faut féliciter le Président Talon, parce qu’on ne s’attendait pas à ce que, dans ce laps de temps, il suspende les décisions prises par le gouvernement sortant. Je suis heureux parce que l’affaire relative aux concours est assez sérieuse pour qu’on n’en parle pas. Le fait de suspendre tous ces concours depuis janvier 2015 est un acte téméraire qu’il faut féliciter et encourager. Je suis très franc dans mes mots. Parce que ceux qui marchent et qui parlent sont manipulés. Et je connais les manipulateurs. Le jour où nous allons décider de sortir et de soutenir ceux qui ont échoué, bien qu’ils aient travaillé, ces marcheurs ne pourront pas résister. C’est pour dire au Président Talon de ne pas du tout céder à ces manipulations. Ce n’est pas une question de chasse à l’homme, ni de conflit politique. C’est les organisations des travailleurs qui ont réclamé la suspension des concours. Et nous défendons les intérêts des travailleurs, toutes catégories confondues, de tous les jeunes qui n’ont aucun mentor politique. S’ils savent qu’ils ont vraiment travaillé, ils n’ont qu’à prier pour qu’on reprenne dans les normes. Mais à cette allure, je combattrai cela jusqu’au bout. Je vais inviter les non admis à marcher et on va voir ce qui va se passer. Je n’ai personne dans ce lot. Aucun de mes enfants n’est dans l’administration publique. Mais je dois défendre l’intérêt des autres. Je porte la voix des sans voix.

15-04-2016, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Grand test diplomatique pour Talon et quatre de ses pairs de la sous-région ! Avec les présidents Roch-Marc Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, (...) Lire  

Editorial : La cité ministérielle : à quelles (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA (...)
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
En toute sincérité : Infidélité dans le couple : (...)
13-10-2017, La rédaction
En vérité : L’Uac au défi de la modernité (...)
12-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Grève à la justice : Attaquer le mal à la racine :
16-10-2017, Naguib ALAGBE
On se croyait sortis de l’auberge avec cette hibernation en cours de l’Union nationale des magistrats du Bénin (...)  

Lutte contre l’insécurité : La police neutralise deux malfrats à (...)
16-10-2017, La rédaction
Plus de répit pour les malfrats, aussi bien à Cotonou qu’à l’intérieur du pays. La lutte contre l’insécurité engagée par (...)  

Le ministère de l’Enseignement Supérieur dévoile les critères de (...)
16-10-2017, La rédaction
Les bacheliers de l’année 2017 et ceux de 2016 qui n’avaient pas fait l’objet d’un classement sont informés que les (...)  

Travaux de construction de la route Parakou-Wêwê : Ebomaf rassure (...)
12-10-2017, Alassane AROUNA
Les populations de Tourou dans le 1er arrondissement de la commune de Parakou étaient dans les rues le mardi 10 (...)