Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


1ère édition de la dictée de la francophonie : le campus numérique pour la promotion de la langue française

JPEG - 52.1 ko

Sylvanus S. Ahouansou, Rodolphe Akoutey, Youra Moustapha, Ambroise Mèvognon et Espoir Ahissou sont les cinq lauréats de la première édition de la dictée de la francophonie organisée le 20 mars dernier par le campus numérique. Ils ont reçu leurs lots le vendredi dernier en présence du Directeur de cette structure. « Le 20 mars est une journée festive pour célébrer la francophonie dans tous les pays ayant le français en partage. C’est dans ce cadre que le campus numérique a organisé cette dictée à l’intention des étudiants de l’université d’Abomey-Calavi », a souligné Gislaine Aurélie Jébou Zannou, organisatrice dudit concours au campus numérique. Pour Stéfano Komla Aùékoudi, Directeur du campus numérique, c’est la première fois que sa structure organise la dictée de la francophonie, mais elle est souvent organisée à Paris pour célébrer la francophonie. « La dictée de la francophonie est souvent organisée par la maison de la francophonie à Paris. Cette année, elle a souhaité associer les implantations ou bureaux hors siège et les opérateurs à cette initiative. C’est dans cet esprit que le campus numérique a invité les étudiants à prendre part à cette dictée. », a-t-il ajouté. A l’en croire, ce concours permet non seulement de faire la promotion de la langue française, mais aussi de donner une visibilité au campus numérique. « Cela rentre dans une nouvelle dynamique que nous sommes en train d’adopter au campus numérique. Il s’agit de mieux se faire connaître et de faire connaître la francophonie universitaire et ses actions. C’est donc une question de visibilité et de promotion de nos activités », a-t-il précisé.
Pour Gislaine Aurélie Jébou Zannou, le rendez-vous est pris pour le 20 mars 2018. Pour cette deuxième édition, le campus numérique promet de mieux faire afin de satisfaire davantage les participants.

29-03-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
« Qui va loin ménage sa monture ». S’inspirant de cette sagesse populaire, elle engage les grandes manœuvres. Dans la perspective des scrutins à (...) Lire  

En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)