Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


2è journées nationales de l’informatique et des libertés : La Cnil face aux enjeux et défis en matière de la protection de la vie privée

La Commission nationale de l’informatique et des libertés du Bénin (Cnil) organise depuis hier au palais des congrès de Cotonou, la 2ème édition des Journées nationales de l’informatique et des libertés. À cette rencontre sont conviés les acteurs impliqués dans la protection des données à caractère personnel au Bénin et d’ailleurs, pour analyser les enjeux et défis dans le processus de garantie du droit de la personne à la vie privée. Les travaux ont été lancés par le Ministre chargé des relations avec les institutions, Thomas Gnombo, représentant le Chef de l’Etat.

Après les premières Journées nationales de l’informatique et des libertés organisées en novembre 2012, les acteurs impliqués dans la lutte pour la préservation de la vie privée à travers la protection des données personnelles, se retrouvent cette année encore pour évaluer les enjeux et défis en la matière. À l’initiative de la Commission nationale de l’informatique et des libertés du Bénin (Cnil), ils sont venus d’horizons divers et se réunissent depuis ce mardi 4 août, à la salle bleue du Palais des congrès de Cotonou pour réfléchir à de nouvelles stratégies d’intervention face aux nouveaux défis qu’impose la poussée des Nouvelles technologies de la communication et de l’information (Ntic). En effet, selon Nicolas Benon, président de la Cnil du Bénin, le principe du droit à la préservation de la vie privée se trouve aujourd’hui fortement menacé du fait de l’usage effréné des Ntic en dépit de leur caractère incontournable dans une société qui aspire à la modernité. C’est d’ailleurs ce qui explique le choix du thème de ces assises à savoir « Protection de la vie privée : enjeux et défis », car dit-il, « ...le concept du droit à la vie privée n’a toujours pas bien pénétré la conscience de nos concitoyens y compris nombres de nos pouvoirs publics et il nous faut intensifier les actions d’information et de sensibilisation afin de prévenir les nombreuses dérives préjudiciables à la vie privée ». A travers des communications et partages d’expériences, les participants à ces journées auront à tirer des conclusions mais également à formuler des recommandations en vue de la définition de stratégies plus efficaces pour la garantie du droit à la préservation de la vie privée. Il faut noter que les travaux de cette deuxième édition des Jil prennent fin ce jour.

La Cnil et la préservation de la vie privée en République du Bénin
Pour le ministre Thomas Gnombo, « Le développement de nos jours des Ntic et l’avènement spectaculaire de la société numérique ont fait de nos jours de la protection des données à caractère personnel un sujet de grande préoccupation dans le monde et tout particulièrement dans les Etats démocratiques ». Raison pour laquelle, le gouvernement du Bénin a pris la mesure des choses en se dotant de la loi 2009-09 du 22 mai 2009 portant protection des données à caractère personnel avec pour incidence la création de la Cnil qui est un organisme indépendant chargé de veiller au respect des dispositions légales. Ainsi, depuis son installation officielle en août 2010, cet organisme s’est notamment investi, malgré les moyens jugés insuffisants par son président Nicolas Benon, à informer et sensibiliser les populations et les responsables des traitements de données, à recenser et contrôler les fichiers de données et exécuter bien d’autres tâches à lui confiées par la loi. En dehors donc des réflexions qui seront menées au cours des travaux, la Cnil aura aussi à évaluer ses expériences en vue d’identifier ses forces et faiblesses pour des actions plus efficaces à l’avenir. Mais d’ores et déjà, le Ministre Thomas Gnombo reconnaît à cet organe ses mérites. Il a d’ailleurs promis au nom du Chef de l’Etat, qu’il représentait à cette rencontre, œuvrer pour l’élimination des vicissitudes qui entravent son bon fonctionnement. D’ailleurs, pour lui, il est nécessaire de poursuivre les actions d’information et de sensibilisation visant à faire prendre conscience aux citoyens de l’obligation de protéger d’abord eux-mêmes leur vie privée en adoptant à tout instant des comportement responsables dans l’usage des multiples applications que leur offrent les Ntic.

5-08-2015, Eustache f. AMOULE


CHRONIQUES

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
« Qui va loin ménage sa monture ». S’inspirant de cette sagesse populaire, elle engage les grandes manœuvres. Dans la perspective des scrutins à (...) Lire  

En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)