Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


2ème édition de la caravane ouest africaine : Pour le droit à la terre, l’eau et l’agroécologie

JPEG - 53.6 ko

Du 10 au 30 novembre prochain se déroulera en Afrique de l’ouest une caravane pour le droit à la terre, l’eau et l’agroécologie. Ayant pour thème « Droit à la terre et à l’eau : une lutte commune », cette caravane, une initiative de quatorze plateformes réunies dans la Convergence globale des luttes pour la terre et l’eau ouest africaine (Cglte-Oa), veut mettre fin à l’accaparement des terres. La phase béninoise de cette caravane a été lancée le samedi dernier à l’Infosec de Cotonou. « L’accaparement des terres, de l’eau, des semences et des ressources naturelles au profit de certains opérateurs économiques et des multinationales est devenu un phénomène récurrent dans le monde. C’est un problème qui aggrave la pauvreté dans les milieux ruraux et périurbains et freine les efforts consentis pour un développement durable basé sur la justice sociale, l’agriculture familiale et l’agroécologie paysanne, le bien-être des populations ainsi que les systèmes alimentaires locaux dans le cadre de la souveraineté alimentaire », ont expliqué les membres du comité d’organisation. A les en croire, cette caravane qui sillonnera plusieurs pays ouest africains, sensibilisera les populations sur les conséquences néfastes de cet accaparement des terre d’une part, et contribuera à une transformation sociale par l’amélioration des politiques et des textes législatifs en cours d’élaboration ou de révision sur le foncier, l’eau et les semences paysannes dans l’espace Cedeao d’autre part. « Il s’agira également de sensibiliser les populations sur la nécessité de la lutte, de renforcer la synergie d’actions des organisations et mouvements au niveau de chaque pays, d’améliorer l’implication des femmes et des jeunes dans la gouvernance foncière locale, de soutenir les défenseurs des droits humains et des biens communs qui sont sans cesse criminalisés, harcelés et de renforcer le dialogue avec les gouvernants. Cette caravane qui a quitté la Guinée Conakry depuis le 02 novembre, sera à Cotonou le 26 novembre pour la remise du livret vert au chef de l’Etat béninois afin qu’il le transmette à son homologue togolais, président en exercice de la Cedeao.

12-11-2018, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
A quoi ça sert ? Telle était la question. Et, tous furent pris de court, cherchant en vain. Pourtant, chacun en usait et en abusait. Et si on (...) Lire  

En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Réforme de la tarification : Les 9 avantages des nouvelles offres (...)
14-12-2018, Isac A. YAÏ
Tous les acteurs du secteur de la téléphonie doivent se conformer aux nouvelles règles de tarifications définies par (...)  

Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : L’Abegief (...)
13-12-2018, Adrien TCHOMAKOU
Aucun pays n’est véritablement à l’abri des attaques terroristes. C’est un fléau qui a affecté déjà des pays limitrophes (...)  

Sécurité alimentaire : Un éveil à l’agroécologie face à la dégradation (...)
13-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En Afrique, les terres se meurent et contraignent les producteurs à épouser de nouvelles pratiques culturelles. Au (...)  

Santé et agriculture : Le Bénin opte pour un nucléaire de (...)
12-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Si minuscule soit-il, l’atome peut constituer aussi bien une menace pour la paix qu’un levier de développement. Le (...)