Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


2ème édition du « Mois de l’Impact » : La Jci Cotonou Zénith prône un cadre de vie sain à Grand-Popo

Dans le cadre de la deuxième édition du mois de l’impact, la Jci Cotonou Zénith a organisé le samedi 6 août dernier, en collaboration avec le Rotaract Club Cotonou Phare et le Lions Club Cotonou l’eau vive, une campagne de salubrité et de sensibilisation ainsi que de don de bacs à ordures au profit des populations de Grand-Popo. Les activités se sont déroulées à la place Nonvitcha à Grand-Popo.

JPEG - 116.7 ko

Après Fifadji à Cotonou, c’est Grand-Popo qui a eu l’honneur de bénéficier le samedi 6 août dernier de la deuxième édition du projet « Mois de l’impact ». Ce projet porté par la Jci Cotonou Zénith a pour objectif de promouvoir la salubrité et la sensibilisation au sein des communautés béninoises. « Le Mois de l’impact est plus qu’une expression, c’est un concept que la Jci Cotonou Zénith promeut et qui se veut un label caractéristique de la Jci Cotonou Zénith. A travers ce projet, nous œuvrons à assainir nos communautés pour qu’il y ait un cadre de vie favorable à la bonne santé et à l’épanouissement du potentiel humain que sont les membres de nos communautés », a expliqué Gaston Adonon, directeur du projet. Ainsi, en collaboration avec les organisations partenaires, notamment le Rotaract Club Cotonou Phare et le Lions Club Cotonou l’eau vive, les membres de la Jci Cotonou Zénith ont désherbé la place Nonvitcha à Grand-Popo. Selon Alexandrine Codjovi, actuelle Présidente de la Jci Bénin, Grand-Popo a été choisie pour accueillir la deuxième édition du projet « Mois de l’impact » parce qu’avant la fin de l’année en cours, cette ville abritera la convention nationale de la Jci Bénin. Dans le même cadre, une communication a été donnée sur le paludisme, les maladies respiratoires, diarrhéiques et cholériques. Aussi, les trois organisations ont fait des dons de poubelles et de balais à l’Association des femmes balayeuses, et de bacs à ordures publics à la mairie de Grand-Popo. Satisfait, Jules Amégnikpo, représentant des populations et du conseil communal a salué l’initiative de la Jci Cotonou Zénith. « Quitter Cotonou pour venir faire une campagne de sensibilisation et de salubrité à Grand Popo, c’est un acte salutaire », a-t-il dit.
Cyrille LIGAN (Coll.)

8-08-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Plus de bruit, pas de résistance. Mieux, à Glo-Djigbé, les chèques d’indemnisation des propriétaires terriens situés, dans l’emprise du prochain (...) Lire  

Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Infidèle sans conscience (...)
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)  

Rebondissement dans le dossier faux médicaments : Mandat de dépôt (...)
21-02-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le procès dédié au flagrant délit de trafic de faux médicaments dont le principal mis en cause est l’honorable Atao (...)