Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


3eme assemblée générale annuelle du Rinlcao : Pour dynamiser la lutte contre la corruption

JPEG - 456.3 ko

Du 12 au 16 juillet prochain aura lieu à Atlantic Beach Hôtel de Cotonou la 3ème Assemblée générale du Réseau des institutions nationales de lutte contre la corruption en Afrique de l’ouest (Rinlcao). A cet effet, Agapit Napoléon Maforikan, membre de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) était face à la presse le mardi dernier pour expliquer l’importance de cette rencontre sous-régionale en matière de lutte contre la corruption. A l’en croire, ces assises qui réuniront les institutions de lutte contre la corruption des 15 pays de la Cedeao permettront l’adoption du règlement Intérieur du Rinlcao, de la stratégie de la Cedeao pour promouvoir la protection des lanceurs d’alerte, la mise en place d’un dispositif de bonne collaboration entre les institutions membres du Rinlcao et les médias et enfin l’institution d’un mécanisme de suivi du Protocole A/P3/12/01 adopté le 21 décembre 2001 à Dakar par la Cedeao sur la lutte contre la corruption et entré en vigueur en juin 2015. Pour le conférencier, le Bénin gagnera beaucoup en organisant cette rencontre internationale de lutte contre la corruption. « La tenue de l’assemblée générale annuelle du Rinlcao offre aux nouvelles autorités béninoises l’occasion de manifester leur engagement à lutter contre la corruption et autres infractions connexes en collaboration avec les Etats de la sous-région. En outre, elle fera de Cotonou, la vitrine ouest-africaine de lutte contre la corruption durant la semaine du 12 au 16 juillet 2016 », a précisé Agapit Napoléon Maforikan.
Il faut rappeler que le Réseau des institutions nationales de lutte contre la corruption en Afrique de l’ouest (Rinlcao) réunit les organismes étatiques impliqués dans la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions connexes dans les quinze (15) Etats membres de la Cedeao. Il a été créé dans le but de promouvoir la coordination et la coopération entre ces institutions établies pour combattre la corruption dans la sous-région ouest-africaine.

7-07-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Le dernier sacerdoce de Houngbédji !
17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’initiative a peut-être surpris plus d’un. Mais pas moi. Le numérique, Houngbédji l’a dans la peau. Pour la jeunesse africaine, il en veut une (...) Lire  

Editorial : Le défi d’une bonne rentrée
17-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La belle politiquement cocufiée (...)
16-08-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : Sous la menace du terrorisme
16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un Psd, deux ailes !
14-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ces valeureux sportifs béninois
14-08-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2130

Réformes dans l’enseignement primaire au Bénin Les écoliers au (...)
18-08-2017, La rédaction
Prise en conseil des ministres du 2 août dernier, la décision d’introduction de l’anglais au cours primaire dès la (...)  

Retour des occupants des espaces publics : Le préfet Toboula (...)
18-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La tempête Toboula est passée. Les occupants illégaux du domaine public, délogés manu militari par le préfet du (...)  

Lutte contre le terrorisme et la piraterie maritime dans l’espace (...)
17-08-2017, Patrice SOKEGBE
Les relations entre la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et la République fédérale (...)  

De jeunes femmes leaders de l’Ouémé en formation sur la gestion des (...)
17-08-2017, Karim O. ANONRIN
De jeunes femmes et filles leaders et potentielles candidates aux élections du département de l’Ouémé suivent depuis ce (...)