Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


3eme assemblée générale annuelle du Rinlcao : Pour dynamiser la lutte contre la corruption

JPEG - 456.3 ko

Du 12 au 16 juillet prochain aura lieu à Atlantic Beach Hôtel de Cotonou la 3ème Assemblée générale du Réseau des institutions nationales de lutte contre la corruption en Afrique de l’ouest (Rinlcao). A cet effet, Agapit Napoléon Maforikan, membre de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) était face à la presse le mardi dernier pour expliquer l’importance de cette rencontre sous-régionale en matière de lutte contre la corruption. A l’en croire, ces assises qui réuniront les institutions de lutte contre la corruption des 15 pays de la Cedeao permettront l’adoption du règlement Intérieur du Rinlcao, de la stratégie de la Cedeao pour promouvoir la protection des lanceurs d’alerte, la mise en place d’un dispositif de bonne collaboration entre les institutions membres du Rinlcao et les médias et enfin l’institution d’un mécanisme de suivi du Protocole A/P3/12/01 adopté le 21 décembre 2001 à Dakar par la Cedeao sur la lutte contre la corruption et entré en vigueur en juin 2015. Pour le conférencier, le Bénin gagnera beaucoup en organisant cette rencontre internationale de lutte contre la corruption. « La tenue de l’assemblée générale annuelle du Rinlcao offre aux nouvelles autorités béninoises l’occasion de manifester leur engagement à lutter contre la corruption et autres infractions connexes en collaboration avec les Etats de la sous-région. En outre, elle fera de Cotonou, la vitrine ouest-africaine de lutte contre la corruption durant la semaine du 12 au 16 juillet 2016 », a précisé Agapit Napoléon Maforikan.
Il faut rappeler que le Réseau des institutions nationales de lutte contre la corruption en Afrique de l’ouest (Rinlcao) réunit les organismes étatiques impliqués dans la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions connexes dans les quinze (15) Etats membres de la Cedeao. Il a été créé dans le but de promouvoir la coordination et la coopération entre ces institutions établies pour combattre la corruption dans la sous-région ouest-africaine.

7-07-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)