Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


3eme assemblée générale annuelle du Rinlcao : Pour dynamiser la lutte contre la corruption

JPEG - 456.3 ko

Du 12 au 16 juillet prochain aura lieu à Atlantic Beach Hôtel de Cotonou la 3ème Assemblée générale du Réseau des institutions nationales de lutte contre la corruption en Afrique de l’ouest (Rinlcao). A cet effet, Agapit Napoléon Maforikan, membre de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) était face à la presse le mardi dernier pour expliquer l’importance de cette rencontre sous-régionale en matière de lutte contre la corruption. A l’en croire, ces assises qui réuniront les institutions de lutte contre la corruption des 15 pays de la Cedeao permettront l’adoption du règlement Intérieur du Rinlcao, de la stratégie de la Cedeao pour promouvoir la protection des lanceurs d’alerte, la mise en place d’un dispositif de bonne collaboration entre les institutions membres du Rinlcao et les médias et enfin l’institution d’un mécanisme de suivi du Protocole A/P3/12/01 adopté le 21 décembre 2001 à Dakar par la Cedeao sur la lutte contre la corruption et entré en vigueur en juin 2015. Pour le conférencier, le Bénin gagnera beaucoup en organisant cette rencontre internationale de lutte contre la corruption. « La tenue de l’assemblée générale annuelle du Rinlcao offre aux nouvelles autorités béninoises l’occasion de manifester leur engagement à lutter contre la corruption et autres infractions connexes en collaboration avec les Etats de la sous-région. En outre, elle fera de Cotonou, la vitrine ouest-africaine de lutte contre la corruption durant la semaine du 12 au 16 juillet 2016 », a précisé Agapit Napoléon Maforikan.
Il faut rappeler que le Réseau des institutions nationales de lutte contre la corruption en Afrique de l’ouest (Rinlcao) réunit les organismes étatiques impliqués dans la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions connexes dans les quinze (15) Etats membres de la Cedeao. Il a été créé dans le but de promouvoir la coordination et la coopération entre ces institutions établies pour combattre la corruption dans la sous-région ouest-africaine.

7-07-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Pays organisateur de cette 31ème édition de la Can 2017, le Gabon quitte prématurément la compétition à l’issue des matches de poule. Les portes des (...) Lire  

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1830

Traque des conducteurs de taxi-motos dormant à la belle étoile : (...)
23-01-2017, La rédaction
Décidée le jeudi dernier par le Préfet du département du Littoral, Modeste Toboula, la traque des conducteurs de (...)  

Recensement des agents de la fonction publique : 1331 militaires (...)
23-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un coup de balaie et la moisson est inadmissible. 1331 militaires fictifs ! Comment a-t-on pu entretenir une telle (...)  

Mise en œuvre du Pag et modernisation du marché Dantokpa : Armand (...)
23-01-2017, La rédaction
Il ne saurait avoir un Bénin entièrement révélé, dans ses aspects économiques et culturels sans des marchés modernes et (...)  

Fabrication des briques en terre battue : Réinventer le bâti pour (...)
19-01-2017, La rédaction
Pour la construction d’infrastructures, résistantes aux intempéries, un choix efficace du matériau est indispensable. (...)