Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


4e vendredi de l’académie des sciences : Les chercheurs se préoccupent des plantes négligées

Une portion non négligeable de la flore béninoise reste encore sans grands intérêts ou sous-exploitée. Ceci, faute de recherches et d’actions pouvant favoriser leur promotion. A cet effet, l’académie nationale des sciences, arts et lettres du Bénin (Ansalb) décide d’attirer l’attention des chercheurs et autres organisations sur la nécessité de porter plus d’intérêts et aux ressources génétiques. Le 4e vendredi de l’académie, tenu le 25 novembre dernier a permis aux participants d’échanger sur la diversité des plantes négligées du Bénin et d’envisager des stratégies pour leur valorisation. Pour le Professeur titulaire Mansourou Moudachirou, le Bénin se doit de rester dans la droite ligne de la mobilisation à l’international en faveur des plantes orphelines. « Il faut que les moyens soient mis à la disposition de nos laboratoires, de nos universités, pour permettre des études assez approfondies sur ces plantes du point de vue de leur technicité, de leur propriété nutritive et de leurs atouts économiques », a-t-il souligné. Plusieurs communications et résultats de recherches ont été présentés à l’occasion. Les discussions ont également porté sur les thèmes : « Le voandzou : diversité, importance, et stratégie de promotion » et « le rôle des biotechnologies, de la génétique moléculaire et des biotechnologies moléculaires dans l’étude et la valorisation des plantes négligées et sous utilisées. Le Professeur Norbert Hounkonnou, Président de l’ Ansalb et les chercheurs membres de l’académie pensent ainsi jouer leur partition pour une meilleure connaissance de ces espèces sous exploitées.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

1er-12-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1830

Fabrication des briques en terre battue : Réinventer le bâti pour (...)
19-01-2017, La rédaction
Pour la construction d’infrastructures, résistantes aux intempéries, un choix efficace du matériau est indispensable. (...)  

Entretien avec Professeur agrégé en ophtalmologie sur le Glaucome : (...)
18-01-2017, La rédaction
En Afrique, la cécité de l’œil est de plus en plus croissante. La première cause est la cataracte. Mais une autre cause (...)  

Arrêtés à Kandi : Deux trafiquants d’ivoire condamnés à 6 mois (...)
18-01-2017, La rédaction
Le tribunal de Kandi a rendu hier son verdict en défaveur des trafiquants arrêtés avec 3,2 Kg d’ivoire, en octobre (...)  

Prof. Michel Boko, à propos de l’assainissement de la ville de (...)
18-01-2017, La rédaction
Les différentes actions entreprises par le Gouvernement ces derniers mois pour la protection de l’Environnement (...)