Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


4e vendredi de l’académie des sciences : Les chercheurs se préoccupent des plantes négligées

Une portion non négligeable de la flore béninoise reste encore sans grands intérêts ou sous-exploitée. Ceci, faute de recherches et d’actions pouvant favoriser leur promotion. A cet effet, l’académie nationale des sciences, arts et lettres du Bénin (Ansalb) décide d’attirer l’attention des chercheurs et autres organisations sur la nécessité de porter plus d’intérêts et aux ressources génétiques. Le 4e vendredi de l’académie, tenu le 25 novembre dernier a permis aux participants d’échanger sur la diversité des plantes négligées du Bénin et d’envisager des stratégies pour leur valorisation. Pour le Professeur titulaire Mansourou Moudachirou, le Bénin se doit de rester dans la droite ligne de la mobilisation à l’international en faveur des plantes orphelines. « Il faut que les moyens soient mis à la disposition de nos laboratoires, de nos universités, pour permettre des études assez approfondies sur ces plantes du point de vue de leur technicité, de leur propriété nutritive et de leurs atouts économiques », a-t-il souligné. Plusieurs communications et résultats de recherches ont été présentés à l’occasion. Les discussions ont également porté sur les thèmes : « Le voandzou : diversité, importance, et stratégie de promotion » et « le rôle des biotechnologies, de la génétique moléculaire et des biotechnologies moléculaires dans l’étude et la valorisation des plantes négligées et sous utilisées. Le Professeur Norbert Hounkonnou, Président de l’ Ansalb et les chercheurs membres de l’académie pensent ainsi jouer leur partition pour une meilleure connaissance de ces espèces sous exploitées.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

1er-12-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Grand test diplomatique pour Talon et quatre de ses pairs de la sous-région ! Avec les présidents Roch-Marc Christian Kaboré, Nana Akufo-Addo, (...) Lire  

Editorial : La cité ministérielle : à quelles (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
plume libre : Vent d’intoxication sur la CENA (...)
13-10-2017, Sulpice Oscar GBAGUIDI
En toute sincérité : Infidélité dans le couple : (...)
13-10-2017, La rédaction
En vérité : L’Uac au défi de la modernité (...)
12-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : La maladie des hôpitaux publics
12-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Grève à la justice : Attaquer le mal à la racine :
16-10-2017, Naguib ALAGBE
On se croyait sortis de l’auberge avec cette hibernation en cours de l’Union nationale des magistrats du Bénin (...)  

Lutte contre l’insécurité : La police neutralise deux malfrats à (...)
16-10-2017, La rédaction
Plus de répit pour les malfrats, aussi bien à Cotonou qu’à l’intérieur du pays. La lutte contre l’insécurité engagée par (...)  

Le ministère de l’Enseignement Supérieur dévoile les critères de (...)
16-10-2017, La rédaction
Les bacheliers de l’année 2017 et ceux de 2016 qui n’avaient pas fait l’objet d’un classement sont informés que les (...)  

Travaux de construction de la route Parakou-Wêwê : Ebomaf rassure (...)
12-10-2017, Alassane AROUNA
Les populations de Tourou dans le 1er arrondissement de la commune de Parakou étaient dans les rues le mardi 10 (...)