Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


4e vendredi de l’académie des sciences : Les chercheurs se préoccupent des plantes négligées

Une portion non négligeable de la flore béninoise reste encore sans grands intérêts ou sous-exploitée. Ceci, faute de recherches et d’actions pouvant favoriser leur promotion. A cet effet, l’académie nationale des sciences, arts et lettres du Bénin (Ansalb) décide d’attirer l’attention des chercheurs et autres organisations sur la nécessité de porter plus d’intérêts et aux ressources génétiques. Le 4e vendredi de l’académie, tenu le 25 novembre dernier a permis aux participants d’échanger sur la diversité des plantes négligées du Bénin et d’envisager des stratégies pour leur valorisation. Pour le Professeur titulaire Mansourou Moudachirou, le Bénin se doit de rester dans la droite ligne de la mobilisation à l’international en faveur des plantes orphelines. « Il faut que les moyens soient mis à la disposition de nos laboratoires, de nos universités, pour permettre des études assez approfondies sur ces plantes du point de vue de leur technicité, de leur propriété nutritive et de leurs atouts économiques », a-t-il souligné. Plusieurs communications et résultats de recherches ont été présentés à l’occasion. Les discussions ont également porté sur les thèmes : « Le voandzou : diversité, importance, et stratégie de promotion » et « le rôle des biotechnologies, de la génétique moléculaire et des biotechnologies moléculaires dans l’étude et la valorisation des plantes négligées et sous utilisées. Le Professeur Norbert Hounkonnou, Président de l’ Ansalb et les chercheurs membres de l’académie pensent ainsi jouer leur partition pour une meilleure connaissance de ces espèces sous exploitées.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

1er-12-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérité : La dot est tout !
19-01-2018, Naguib ALAGBE
Et si on partageait nos expériences ? La conviction récente du chroniqueur là-dessus, est que jamais et au grand jamais, la dot ne devrait (...) Lire  

En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’utile réforme intellectuelle (...)
17-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Mariage des enfants et grossesses en milieu scolaire : Le Close (...)
19-01-2018, Patrice SOKEGBE
En plein 21è siècle, le Bénin enregistre encore de nombreux cas de mariages des enfants et de grossesses en milieu (...)  

Examens blancs au secondaire : Garantir de bons résultats dans la (...)
19-01-2018, Patrice SOKEGBE
Il y a du nouveau dans les établissements publics d’enseignement secondaire. Dans un communiqué en date du 9 janvier (...)  

Commune d’Abomey-Calavi : Trop d’accidents nocturnes sur l’axe (...)
18-01-2018, La rédaction
Les esprits des victimes des accidents mortels sur le tronçon Godomey-Akassato vont sans doute hanter les autorités (...)  

Paralysie du secteur de la justice : Une réaction responsable des (...)
17-01-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ordre des Avocats du Bénin s’est prononcé hier, à la cour d’appel de Cotonou, sur la paralysie du secteur de la (...)