Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


5e Colloque des Sciences, Cultures et Technologies : Repositionner la science au cœur du développement

Depuis hier, se tient à l’Université d’Abomey-calavi (Uac), le 5e colloque des Sciences, Cultures et Technologies. Au-delà des échanges entre chercheurs sur les travaux de recherches, les participants réfléchissent sur les voies et moyens de contribuer à relever les défis du développement.

JPEG - 305.2 ko

L’Université d’Abomey-Calavi (Uac), se donne les moyens pour contribuer amplement au développement des nations. C’est donc à juste titre que le 5e colloque des Sciences, Cultures et Technologies qui est lancé hier s’intéresse essentiellement à comment allier les recherches scientifiques aux nouveaux défis de développement. Ainsi, plus de 860 chercheurs de 21 nationalités différentes saisissent cette opportunité pour s’informer, comprendre et faire comprendre les résultats de leurs travaux pour mieux servir la société. Une dizaine de conférences et 575 communications seront présentées et débattues en ateliers par les participants, dans tous les domaines de recherches scientifiques. Selon Dr Vincent Vincent Houndédako, représentant les enseignants de l’Uac, ce rendez-vous scientifique pourra impulser l’ouverture des chercheurs béninois à ceux du reste du monde. En plus de s’ouvrir au monde, les participants tiennent aussi à s’ouvrir à leurs sociétés. Ceci, en garantissant une vitalité de leurs « paquets technologiques » souvent laissés au tiroir, faute de moyens. En réponse à cette préoccupation, comme pour enclencher une révolution scientifique, Brice Sinsin, Recteur de l’Uac annonce la création d’un centre de transferts de compétences. « Il s’agira de sortir des idées conçues des laboratoires, de les confier à de jeunes diplômés qui, dans des incubateurs, pourront les transformer en produits industriels », a-t-il expliqué . Cette mission, l’Université pense la confier à des « diplomates scientifiques » aux doubles profils académiques et professionnels, formés pour une valorisation optimale des innovations scientifiques auprès des industriels et autres créateurs de richesse.
Fulbert ADJIMEHOSSOU (Stag)

29-09-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)