Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Accès équitable et durable à l’eau potable : Sam Adambi et Achim Ströster lancent le Proseha2

JPEG - 225.8 ko

Améliorer l’accès équitable et durable de la population, en particulier les défavorisés, aux services d’approvisionnement en eau potable. Tel est l’objectif du Programme eau, hygiène et assainissement (Proseha2) officiellement lancé hier dans les locaux du centre de formation de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb). Financé à hauteur de 7,5 milliards de francs Cfa, ce programme, d’une durée de trois ans, sera exécuté dans 38 communes des départements du Mono, Couffo, Ouémé, Plateau, Atacora et Donga. A en croire Sam Adambi, ministre de l’eau et des mines, la vision du chef de l’Etat est d’assurer l’accès à l’eau potable aux populations, où qu’elles soient sur le territoire national à l’horizon 2021. « L’eau est indispensable à la vie, au développement et à l’environnement, mais demeure une source limitée et vulnérable dans notre pays. Sa rareté et les défis critiques ne permettent pas toujours la couverture et la satisfaction équitable. La pérennisation des ressources en eau est devenue depuis des décennies un sujet d’intérêt prioritaire des politiques de développement durable. L’amélioration de la gouvernance des ressources en eau est donc impérative pour le Bénin. C’est la raison pour laquelle l’eau et l’assainissement occupent une place de choix dans le Programme d’actions du gouvernement », a ajouté le ministre.

JPEG - 291 ko

A l’en croire, malgré les résultats satisfaisants du Proseha1, beaucoup de défis restent encore à relever. Raison pour laquelle le gouvernement a négocié le Proseha2 pour combler les attentes des populations. Pour Achim Tröster, ambassadeur de l’Allemagne près le Bénin, à travers le Proseha2, l’Allemagne soutient le Bénin dans l’atteinte des objectifs du Programme d’actions du gouvernement (Pag) dans le secteur de l’eau. « Le but visé par les deux pays est de fournir de l’eau potable à toute la population à l’horizon 2020. Proseha2 est donc au cœur de la coopération bénino-allemande », a-t-il ajouté.
Ainsi, avec le Proseha2 et les acquis du Proseha1, la coopération allemande soutient le Bénin à atteindre les objectifs d’accès universel à l’eau potable à toute sa population.

10-11-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
On a du mal à le croire. Mais, les images prises par des journalistes de CNN nous obligent à nous rendre à l’évidence. Dans la Libye d’aujourd’hui, (...) Lire  

Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cité éclairée, conseillers acclimatés (...)
16-11-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe : Mètognon écouté par (...)
20-11-2017, Patrice SOKEGBE
L’ancien Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) Laurent Metongnon (...)  

Visite de terrain de l’Association interprofessionnelle du Coton : (...)
20-11-2017, La rédaction
Une délégation de l’Association Interprofessionnelle du Coton (Aic a effectué du 16 au 17 novembre 2017, une visite (...)  

Affaire placement des Fonds de la Cnss : Laurent Mètognon convoqué (...)
17-11-2017, La rédaction
Il est invité à se présenter ce jour à la Brigade économique et financière (Bef) de Cotonou. Luis, c’est Laurent (...)  

Inscriptions (dm2-Patrice) Report des inscriptions payantes dans (...)
17-11-2017, Patrice SOKEGBE
Plus de peur que de mal, un débat de fond en gestation Il y a quelques semaines, le monde universitaire a reçu (...)