Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Affaire coups et blessures volontaires et menaces de mort : La situation se complique pour le roi d’Agassa-Godomè

JPEG - 264.3 ko

La police est désormais aux trousses de sa majesté Zoungla Tokpon Tossoh 2, roi d’Agassa-Godomè dans l’arrondissement d’Akassato, commune d’Abomey-Calavi, sur instruction du procureur de la République. Ne s’étant pas présenté le mercredi dernier au commissariat d’Akassato pour répondre des plaintes formulées contre lui par certaines personnes avec qui, il a eu des démêlés, la police a dû faire une descente musclée hier dans l’après-midi à son domicile. L’opération a été menée par le commissaire adjoint de cette unité de police. Cependant, les hommes en uniforme n’ont pas pu mettre la main sur cette autorité coutumière à qui l’on reproche d’avoir porté des coups et blessures volontaires à une dame et menacé de mort deux hommes.
Tout est parti d’une bagarre entre le roi d’Agassa-Godomè et des tiers le samedi dernier au bar restaurant « l’œil de Dieu » situé dans la localité. Il s’est bagarré sur les lieux, mettant de côté ses attributs, le temps d’en découdre avec ses adversaires de circonstance. La scène se produisait en présence de nombreux usagers du bar et de quelques curieux attirés par cette confrontation insolite. L’affaire a été alors portée au commissariat d’Akassato à travers des plaintes formulées contre sa majesté Zoungla Tokpon Tossoh 2. Raison pour laquelle, il était convoqué pour le mercredi 30 novembre dernier pour répondre des chefs d’accusations et dire sa version des faits. Les plaignants ont quant à eux été écoutés sur procès-verbal. La police attend alors d’auditionner le roi pour envoyer les deux parties devant le procureur de la République.
Fulbert ADJIMEHOSSOU

2-12-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)