Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Application du règlement n°14/2005/CM/Uemoa : Les transporteurs du Bénin disposés à se conformer à ce texte

Le ministre des travaux publics et des transports, Gustave Sonon a rencontré lundi passé, le patronat des entreprises des transports du Bénin (Petrans-Bénin) et la confédération des centrales des syndicats des transporteurs et camionneurs du Bénin (Cocetrac).

JPEG - 43.9 ko
Le ministre GustaveSonon

La salle de conférence du ministère des travaux publics et des transports (Mtpt) a servi de cadre le lundi passé à une rencontre entre le ministre des transports, Gustave Sonon et les transporteurs du Bénin. Informer les transporteurs de ce qu’à partir du 1er septembre 2015, l’application du règlement n°14/2005/CM/Uemoa au Bénin sera effective, trouver des solutions idoines concernant la problématique des transporteurs qui se sentent lésés au niveau des ponts péages tout au long du corridor Cotonou-Niamey et enfin définir les conditions qui semblent indispensables à la mise en application du règlement au Bénin. Tels sont les objectifs visés par le ministère des travaux publics et des transports à travers cette rencontre. Ainsi, la mise en application du règlement n°14/2005/CM/Uemoa relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit, du poids, et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transports de marchandises dans les Etats membres de l’Uemoa a pris effet le 1er septembre 2015. Selon Gustave Sonon, ministre des transports, « ce règlement consistera à préserver les infrastructures routières afin de contribuer à la durabilité des infrastructures réalisées ». « Nous n’avons rien à perdre à respecter les recommandations du règlement n°14/2005/CM/Uemoa », a ajouté le ministre. Aussi, a-t-il révélé, « beaucoup de partenaires financiers se sont retirés car le Bénin ne met pas en application ce règlement ». Selon les statistiques, environ 80% des camions sur les routes des Etats de l’Uemoa sont surchargés. Ce qui engendre des pertes en vie humaine et une dégradation prématurée des routes. Conscient de ce fait, le ministre Gustave Sonon a souhaité que les usagers de la route se conforment à ce règlement. Et c’est à juste titre que le Petrans-Bénin et la Cocetrac ont rassuré le ministre de leur disponibilité à accompagner les réformes du Mtpt. Cependant, les transporteurs ont insisté sur le fait qu’il urge d’harmoniser le système de pesage des chargements au niveau de tous les ponts péages sur toute l’étendue du territoire national. Concernant les autres problèmes soulevés par les transporteurs, le ministre a proposé que les réflexions se poursuivent afin que lors des prochaines séances, des solutions idoines soient trouvées. « Il n’est pas question de bloquer une voie inter-Etats pour exprimer son mécontentement par rapport aux frais payés au niveau des postes de péage. Il existe des voies de recours plus judicieuses », a conclu Gustave Sonon.
Dios CHACHA (Coll)

2-09-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
La barque de Candide Azannaï tangue. Les militants du parti « Restaurer l’espoir » ne jouissent pas des fruits de leurs labeurs. Dans leurs rangs, (...) Lire  

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1830

Traque des conducteurs de taxi-motos dormant à la belle étoile : (...)
23-01-2017, La rédaction
Décidée le jeudi dernier par le Préfet du département du Littoral, Modeste Toboula, la traque des conducteurs de (...)  

Recensement des agents de la fonction publique : 1331 militaires (...)
23-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un coup de balaie et la moisson est inadmissible. 1331 militaires fictifs ! Comment a-t-on pu entretenir une telle (...)  

Mise en œuvre du Pag et modernisation du marché Dantokpa : Armand (...)
23-01-2017, La rédaction
Il ne saurait avoir un Bénin entièrement révélé, dans ses aspects économiques et culturels sans des marchés modernes et (...)  

Fabrication des briques en terre battue : Réinventer le bâti pour (...)
19-01-2017, La rédaction
Pour la construction d’infrastructures, résistantes aux intempéries, un choix efficace du matériau est indispensable. (...)