Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Après dix ans de règne : Boni Yayi égrène ses dernières heures à la Marina

JPEG - 77.6 ko

Le compte à rebours a commencé. Après dix ans de règne, le président Boni Yayi passe ses dernières heures à la Marina. A minuit, il quitte son fauteuil et à 00 heure, Talon est président au regard de la Constitution du 11 décembre 1990. Ce mardi est donc un jour spécial et d’émotions. D’abord pour le président Boni Yayi, qui au seuil de la porte de sortie, doit sans doute se remémorer beaucoup de choses. Des images, des propos, des actions, des illusions…Bref, il va faire repasser le film de ces dix dernières années où il était le premier des Béninois.
Tout compte fait, avant de redevenir simple citoyen, Boni Yayi aura marqué son temps et l’histoire du Bénin. Du changement à la refondation, il laisse à ses compatriotes un bilan mitigé. Si les Béninois sont unanimes sur le travail abattu pour doter le pays d’infrastructures routières et pallier un tant soit peu les affres de la pauvreté avec une kyrielle de mesures sociales, notamment la césarienne gratuite, les microcrédits, ils sont restés sur leur faim en ce qui concerne le chantier de l’unité nationale, de la paix et de la gouvernance politique, économique et sociale. D’ailleurs, au nombre des griefs portés contre le régime finissant, il y a la politisation à outrance de l’administration, le clientélisme, la corruption, les scandales en série...

Un film en blanc noir
Au finish, le bilan reste ce qu’il est. L’espoir porté par le changement et la refondation a été très tôt éclipsé par le culte de la personnalité, le populisme, les intérêts partisans et la promotion de la médiocratie. Et ce n’est pas la panoplie de réalisations et de projets de ces dix dernières années dressés dans le conseil des ministres du 31 mars dernier qui fera changer d’avis aux déçus de la gouvernance de Boni Yayi qui s’attendaient à un renouveau économique, politique et social avec l’avènement de l’ancien président de la Boad au pouvoir en avril 2006. Mais hélas ! Tout porte à croire que ceux qui parlent d’une marche à reculons, de vol à grande échelle avec la célèbre anecdote de la louche qui a remplacé la cuillère comparativement à la période Mathieu Kérékou I et II n’ont pas tort.
Maintenant, l’heure a sonné pour Boni Yayi et ses thuriféraires de partir. Le temps où les regrets pouvaient les amener à changer quelque chose est fini. Mais, en dépit de toute la noirceur du tableau présenté par le régime sur lequel, les Béninois ont décidé le 20 mars dernier, de tirer le rideau et de ce qu’on peut reprocher au président sortant, il est à noter qu’il a fini par tenir parole sur son départ de la Marina à la fin de son mandat. Que ça soit de son propre chef ou que les circonstances l’y ont contraint, les engagements pris par Boni Yayi devant les grandes personnalités de ce monde dont le Pape Benoît XVI, le président Obama ont été respectés. Car, au-delà de tout, il fallait que Boni Yayi respecte la Constitution pour que la démocratie béninoise garde sa réputation. C’est le plus important.

5-04-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

tribune verte : L’audace d’assainir les villes
1er-12-2016, La rédaction
Sous la rupture, les villes s’apprêtent à faire leur toilette. Le Gouvernement Talon retrousse les manches pour débarrasser huit principales villes (...) Lire  

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction
A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1770

Accusé d’association de malfaiteurs : Hinnougbé Guy condamné à 7 ans (...)
2-12-2016, Isac A. YAÏ
La Cour d’assises a connu hier le 5ème dossier inscrit au rôle de la première session de l’année 2016. Il s’agit du (...)  

Bilinguisme français-anglais au cours primaire : Des établissements (...)
2-12-2016, La rédaction
Depuis quelques années, certains établissements scolaires initient les apprenants à l’anglais dès la maternelle. (...)  

Cous-Uac : Le personnel des restaurants à l’école de
2-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
80 agents de la chaîne de restauration du campus d’Abomey-Calavi bénéficient depuis hier et ce pendant deux jours d’un (...)  

Affaire coups et blessures volontaires et menaces de mort : La (...)
2-12-2016, La rédaction
La police est désormais aux trousses de sa majesté Zoungla Tokpon Tossoh 2, roi d’Agassa-Godomè dans l’arrondissement (...)