Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Atelier d’information : Les banquiers sensibilisés sur le financement de la filière Cajou

JPEG - 77.4 ko

« Un financement réussi dans la filière Cajou, c’est un financement réussi dans le développement de l’économie locale ». C’est fort de cette vision que BéninCajù en partenariat avec l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (Apbef) organise depuis hier un atelier sur le financement de l’industrie Cajou. Ayant pour thème « Financement de l’industrie Cajou au Bénin : gestion des risques pour un investissement réussi », cet atelier réunit à Azalaï hôtel à Cotonou des acteurs de la filière Cajou et les professionnels de la banque. Pour James Obarawski, chef de mission de BéninCajù, cet atelier permettra de mieux comprendre les différents maillons de la chaîne de transformation du Cajou et de cerner les points critiques pour un partenariat gagnant-gagnant entre les professionnels des banques et les acteurs de la filière Cajou. « Le secteur financier est ainsi interpellé car, de nos jours, les crédits bancaires directs à l’agriculture ne dépassent guère 2% de nos encours de crédits globaux à l’économie. S’il en est ainsi, c’est à cause de la méconnaissance par notre secteur d’activité de la cartographie des risques auxquels est exposée l’agriculture », a fait savoir Cosme Ahouansou, Directeur exécutif de l’Apbef. Ainsi, pour les financiers, cet atelier leur permettra de réduire les asymétries d’informations sur le secteur Cajou pour une juste appréciation des risques. « Ainsi, face à une demande de financement émanant de la filière du Cajou, une banque peut prendre en toute connaissance de cause, la décision d’octroi de crédit », a ajouté Nicodème Ahouansou, représentant une banque à cet atelier.

8-11-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : Regard sur projet à Ouèdo !
24-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Très attachés à l’habitat, des nouvelles du genre, les Béninois n’y sont jamais indifférents. Une fois de plus, avec joie et, en même temps quelques (...) Lire  

En vérité : Heureuse décision !
24-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Dossier Dangnivo, une bombe à retardement
28-08-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Communication via internet : Le Gouvernement annule la taxe, les (...)
24-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Patrice SOKEGBE
Dossier Dangnivo, une bombe à retardement
28-08-2018, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Révolution dans le monde numérique : Arcep et Jeny Sas offrent le (...)
24-09-2018, Isac A. YAÏ
Il est désormais possible d’avoir des noms de domaine .bj pour contribuer à la croissance économique des entreprises (...)  

Rencontres régionales des architectes d’Afrique en Côte d’Ivoire : (...)
24-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Le Président du Conseil national de l’Ordre des Architectes et des urbanistes du Bénin, Narcisse Justin Soglo a pris (...)  

Menace des inondations au Bénin : Sept communes du Nord et de la (...)
17-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
La liste des communes en situation d’alerte s’accroit. Elles sont désormais sept à passer en situation d’alerte rouge, (...)  

Secteur postal informel au Bénin : L’Arcep sensibilise les (...)
17-09-2018, Patrice SOKEGBE
L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la Poste (Arcep-Bénin) a effectué, vendredi dernier dans (...)