Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Atelier de dissémination du Pag : De bonnes perspectives pour l’enseignement supérieur

JPEG - 380.3 ko

Concrétiser la nouvelle orientation du Gouvernement de la rupture en vue d’un ’’Bénin révélé’’ et de redorer le blason de l’Enseignement supérieur au Bénin pour l’émergence de cadres qualifiés, compétents pouvant relever les défis de développement. Tels sont les objectifs du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à travers l’atelier de dissémination du Programme d’action du Gouvernement et la validation des outils de gestion 2017 organisé le mercredi dernier à l’Eneam. Il s’agit pour le ministre Marie-Odile Attanasso, de partager, avec les gestionnaires de crédits, les financiers et points focaux, les composantes du sous-secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique contenues dans le Pag, et de valider le projet de plan de travail annuel du Mesrs pour l’année 2017. D’après l’autorité ministérielle, le Gouvernement entend donner du crédit à l’enseignement supérieur. Et pour ce faire, Il a prévu un projet phare, deux réformes phares et deux projets propriétaires. "Vous devez vous approprier le contenu du projet phare qu’est la création de la Cité internationale de l’innovation et du savoir (Ciis). Tout comme la Silicon Valley en Californie, la Ciis sera un pôle d’attraction d’industries de pointe, des start-up, qui fonctionneront à base de nouvelles technologies », a-t-elle dit. Des réformes phares ont été évoquées. Il s’agit la restructuration du Conseil national de l’éducation qui concerne tout le système éducatif et les grandes orientations de la restructuration de la carte universitaire. Il y a également des projets prioritaires tels que l’Agence béninoise pour la recherche et l’innovation (Abri) et l’Agence pour la qualité et l’évaluation (Aqe)", a-t-elle déclaré tout en précisant que ces réformes viennent assainir le sous-secteur de l’enseignement
supérieur. Aussi, la ministre Marie-Odile Attanasso est-elle revenue sur la suppression de Brevet de technicien supérieur (Bts) et de la co-signature de la Licence et du Master.

17-01-2017, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Pour la Rupture et le président Patrice Talon, le risque politique est énorme. Mais, audace en deçà, lâcheté au-delà. Ça, c’était avant. A l’époque où (...) Lire  

En vérité : Vivres détournés et indignité (...)
7-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un réquisitoire signé Mahougnon (...)
6-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2310

Forum national du Conseil économique et social : A la croisée des (...)
12-12-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Mettre en exergue, à travers le bilan de ses activités, sa contribution substantielle au développement (...)  

entretien avec Samuel Kaninda, Coordonnateur régional de (...)
12-12-2017, La rédaction
De passage au Bénin, le Coordonnateur Afrique de l’ouest de Transparency International a pris une part active à la (...)  

Au cours de l’installation de leur section départementale : Le (...)
12-12-2017, La rédaction
Le Syndicat national des travailleurs du transport des passagers du Bénin (Synattrap-Bénin) ne compte pas être du (...)  

Faux frais sur le parc de Sèkandji : Deux douaniers et sept (...)
8-12-2017, La rédaction
9 personnes dont deux douaniers croupissent depuis hier à la prison civile de Porto-Novo pour perception de faux (...)