Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Atelier de dissémination du Pag : De bonnes perspectives pour l’enseignement supérieur

JPEG - 380.3 ko

Concrétiser la nouvelle orientation du Gouvernement de la rupture en vue d’un ’’Bénin révélé’’ et de redorer le blason de l’Enseignement supérieur au Bénin pour l’émergence de cadres qualifiés, compétents pouvant relever les défis de développement. Tels sont les objectifs du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à travers l’atelier de dissémination du Programme d’action du Gouvernement et la validation des outils de gestion 2017 organisé le mercredi dernier à l’Eneam. Il s’agit pour le ministre Marie-Odile Attanasso, de partager, avec les gestionnaires de crédits, les financiers et points focaux, les composantes du sous-secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique contenues dans le Pag, et de valider le projet de plan de travail annuel du Mesrs pour l’année 2017. D’après l’autorité ministérielle, le Gouvernement entend donner du crédit à l’enseignement supérieur. Et pour ce faire, Il a prévu un projet phare, deux réformes phares et deux projets propriétaires. "Vous devez vous approprier le contenu du projet phare qu’est la création de la Cité internationale de l’innovation et du savoir (Ciis). Tout comme la Silicon Valley en Californie, la Ciis sera un pôle d’attraction d’industries de pointe, des start-up, qui fonctionneront à base de nouvelles technologies », a-t-elle dit. Des réformes phares ont été évoquées. Il s’agit la restructuration du Conseil national de l’éducation qui concerne tout le système éducatif et les grandes orientations de la restructuration de la carte universitaire. Il y a également des projets prioritaires tels que l’Agence béninoise pour la recherche et l’innovation (Abri) et l’Agence pour la qualité et l’évaluation (Aqe)", a-t-elle déclaré tout en précisant que ces réformes viennent assainir le sous-secteur de l’enseignement
supérieur. Aussi, la ministre Marie-Odile Attanasso est-elle revenue sur la suppression de Brevet de technicien supérieur (Bts) et de la co-signature de la Licence et du Master.

17-01-2017, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Patrimoine en affermage !
19-10-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Lancement de la campagne électorale à l’Université de Parakou : La (...)
20-10-2017, La rédaction
L’Université de Parakou s’apprête à renouveler son équipe rectorale. Le rendez-vous pour cette alternance est prévu pour (...)  

Fronde sociale à la Sucrerie Complant du Bénin : Sèhoueto remet le (...)
20-10-2017, La rédaction
Le sens d’écoute et de management du Ministre de l’Industrie et de l’Artisanat, Lazare Sèhoueto vient de payer dans la (...)  

Renforcement de capacités des femmes : Les époux et proches parents (...)
20-10-2017, Karim O. ANONRIN
Les époux et les proches parents des femmes bénéficiaires du Programme de renforcement de capacités d’action des femmes (...)  

Point de presse du Comité technique de pilotage : « Le Ravip (...)
19-10-2017, La rédaction
Il n’y a pas de raisons de croire à une intrigue politique autour d’une opération qui se veut purement technique et (...)