Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Atelier de sensibilisation des banques locales : Pour le financement de la transformation du Cajou béninois

JPEG - 53.5 ko

Amener les banques locales à financer la transformation du Cajou au Bénin. Tel est l’objectif de l’atelier qui a eu lieu hier à l’hôtel du Lac à Cotonou. Initié par BéninCajù, cet atelier a réuni un parterre de représentants de banques. « L’objectif est de permettre aux banques et autres institutions financières locales de mieux connaitre la filière anacarde et d’accompagner les transformateurs tout en maîtrisant les risques spécifiques à l’activité », a expliqué James Obarowski, chef de mission de BéninCajù. A l’en croire, l’accès au financement est l’un des plus grands défis de la filière pour répondre aux besoins spécifiques de la transformation. Pour permettre aux banquiers de mieux connaître et de comprendre les besoins des transformateurs, il est revenu à Valentin Atchaoué de présenter aux participants les différentes phases de la transformation des noix de cajou, la chaîne d’approvisionnement de Cajou au Bénin et les zones de production. Pour les banquiers, leurs inquiétudes demeurent l’inorganisation et l’exportation massive des noix de Cajou. A en croire Lazare Sèhouéto, ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, l’Etat prendra ses responsabilités afin que l’ordre règne dans cette filière. « L’organisation permettra à l’Etat de savoir à quel niveau intervenir dans cette filière. On est donc en train de réfléchir pour savoir les mesures à prendre », a-t-il ajouté. Pour le ministre de l’industrie, le désordre est terminé car, la loi de finances de 2017 réglera beaucoup de problèmes dans ce secteur. Et désormais, les textes seront appliqués afin d’encourager la transformation sur place des noix de Cajou au Bénin.

24-11-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
La barque de Candide Azannaï tangue. Les militants du parti « Restaurer l’espoir » ne jouissent pas des fruits de leurs labeurs. Dans leurs rangs, (...) Lire  

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1830

Traque des conducteurs de taxi-motos dormant à la belle étoile : (...)
23-01-2017, La rédaction
Décidée le jeudi dernier par le Préfet du département du Littoral, Modeste Toboula, la traque des conducteurs de (...)  

Recensement des agents de la fonction publique : 1331 militaires (...)
23-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un coup de balaie et la moisson est inadmissible. 1331 militaires fictifs ! Comment a-t-on pu entretenir une telle (...)  

Mise en œuvre du Pag et modernisation du marché Dantokpa : Armand (...)
23-01-2017, La rédaction
Il ne saurait avoir un Bénin entièrement révélé, dans ses aspects économiques et culturels sans des marchés modernes et (...)  

Fabrication des briques en terre battue : Réinventer le bâti pour (...)
19-01-2017, La rédaction
Pour la construction d’infrastructures, résistantes aux intempéries, un choix efficace du matériau est indispensable. (...)