Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Attaque à main armée à Missèbo : 1 mort, 2 commerçants criblés de balles et plusieurs millions emportés

JPEG - 373.8 ko
Didier Atchou, DGPN

Les malfrats reviennent à la charge dans la zone commerciale. Dans l’après-midi d’hier, ils ont tiré à bout portant sur des commerçants au marché Missèbo et emporté plusieurs millions de Francs Cfa. Cette attaque à main armée s’est produite devant des policiers postés à des endroits stratégiques du marché qui ont rapidement fait un repli tactique pour mieux ‘’riposter’’. Mais cette riposte n’a pas eu lieu pendant la trentaine de minutes où les malfrats ont dicté leur loi. En effet, remorqués par binôme sur des motos Bajaj, six malfrats armés chacun d’AKM et de pistolet automatique s’en sont pris aux hommes et femmes d’affaires de Missèbo. Ils ont d’abord pris en otage un commerçant qui venait d’encaisser des millions de Francs Cfa. Ils ont pointé l’arme au front de ce dernier qui a tôt fait de leur remettre trois millions de francs Cfa. Mais, les malfrats ont exigé le reste des sous qu’il détient sur lui. Et à la victime de leur répondre que c’est tout. C’est ainsi que l’un des malfrats a ouvert le feu sur lui. Au même moment, les autres bandits de grands chemins ont commencé par tirer en l’air pour tenir en respect tous les usagers de Missèbo à qui ils réclament de l’argent à tout vent. C’était donc la psychose totale, le sauve-qui-peut. Selon les témoignages, ces hors-la-loi ont semé la terreur pendant plus de trente minutes en plein cœur de la zone commerciale de Cotonou. Ils ont fait malheureusement au total un mort et deux blessés graves évacués au Centre national hospitalier Hubert Koutoukou Maga de Cotonou.

26-05-2016, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : La dot est tout !
19-01-2018, Naguib ALAGBE
Et si on partageait nos expériences ? La conviction récente du chroniqueur là-dessus, est que jamais et au grand jamais, la dot ne devrait (...) Lire  

En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’utile réforme intellectuelle (...)
17-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Mariage des enfants et grossesses en milieu scolaire : Le Close (...)
19-01-2018, Patrice SOKEGBE
En plein 21è siècle, le Bénin enregistre encore de nombreux cas de mariages des enfants et de grossesses en milieu (...)  

Examens blancs au secondaire : Garantir de bons résultats dans la (...)
19-01-2018, Patrice SOKEGBE
Il y a du nouveau dans les établissements publics d’enseignement secondaire. Dans un communiqué en date du 9 janvier (...)  

Commune d’Abomey-Calavi : Trop d’accidents nocturnes sur l’axe (...)
18-01-2018, La rédaction
Les esprits des victimes des accidents mortels sur le tronçon Godomey-Akassato vont sans doute hanter les autorités (...)  

Paralysie du secteur de la justice : Une réaction responsable des (...)
17-01-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ordre des Avocats du Bénin s’est prononcé hier, à la cour d’appel de Cotonou, sur la paralysie du secteur de la (...)