Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Au nom du progrès : Faire évoluer le droit du travail

JPEG - 299.3 ko

Très vite, la Confédération des syndicats autonomes du Bénin est sortie de sa réserve, suite aux deux propositions de lois relatives à l’embauche et au statut des collaborateurs extérieurs de l’Etat. Tout en appréciant la pertinence de ces propositions de lois encore en étude, la Csa-Bénin joue la carte de la prudence au nom des intérêts des travailleurs dont elle est chargée de la protection. Au même moment où cette centrale syndicale appelle à la vigilance pour que les travailleurs ne soient pas lésés si ces deux propositions de lois venaient à être votées sans la prise en compte de ses observations, il y a que les employeurs ont aussi des intérêts à sauvegarder.
On doit pouvoir évoluer dans le droit du travail. On ne peut continuer par donner priorité au travailleur sans tenir compte de l’employeur qui prend des risques en mettant ses capitaux en jeu pour créer la richesse. Il faut le capital et le travail pour avoir les facteurs de production. Si les employés du secteur privé sont des charges à vie pour l’employeur, il sera difficile pour ce dernier d’évaluer leur performance au sein de l’entreprise. Tant que le code de travail comportera des conditions aussi rigides édictées en faveur de l’employé, les investisseurs auront du mal à se défaire de leurs salariés, car les indemnités de licenciement tuent les entreprises. L’idéal serait d’en finir avec les emplois à vie et militer pour la flexibilité de l’emploi. Toutes les économies modernes ont adopté ces mécanismes.
La Csa fait bien de tirer la sonnette d’alarme. Les députés concernés au premier chef sauront accomplir leur mission pour le bien des entreprises et des employés.

13-03-2017, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Micmac à préjudice pour Djougou !
27-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des légèretés administratives à donner la chair de poule ! Un préjudice énorme aux populations de Djougou et à un entrepreneur qui ne peut passer sous (...) Lire  

En vérité : Le geste du cœur !
26-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Après Macron, la Cedeao… !
25-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un éternel recommencement !
25-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Cep 2017 : Un taux de réussite de 65,15%
24-07-2017, Patrice SOKEGBE
Cep 2017 : Un taux de réussite de 65,15%
24-07-2017, Patrice SOKEGBE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2100

Empêcher la mise entre parenthèse du droit syndical à la Police, un (...)
27-07-2017, La rédaction
Le syndicalisme policier dans notre pays date de plus de dix ans. Cela n’a été possible qu’après des négociations (...)  

Communication pour la promotion de la nutrition au Bénin : Le (...)
27-07-2017, La rédaction
Le Secrétariat permanent du Conseil national de l’Alimentation et de la Nutrition (Sp-Can) a procédé hier, à Bénin (...)  

Echanges sur le système éducatif béninois : (...)
26-07-2017, La rédaction
Ils estiment que les curricula de formation doivent être en adéquation avec les domaines d’activités réels qui existent (...)  

Entretien avec le Docteur Orens Avoungnansou sur les maladies de (...)
26-07-2017, Isac A. YAÏ
Les maladies de la prostate tuent de plus en plus les hommes d’un certain âge. Mais ces maladies peuvent être (...)