Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Audit du reversement dans la fonction publique : Des agents contractuels font des suggestions

JPEG - 114.2 ko
Adidjath Mathys, ministre de la fonction publique

Dans le cadre de l’audit annoncé par le Gouvernement et qui vise à faire la lumière sur le reversement massif d’agents dans la fonction publique, un collectif de contractuels de l’Etat fait des propositions. A en croire les responsables dudit collectif, il est important que le Gouvernement prenne en considération certains paramètres afin d’éviter de créer des frondes sociales. « On se saurait dénier à l’Etat le droit de sortir les détenteurs de faux diplômes ou d’actes illégaux de l’administration. L’on ne s’aurait non plus remettre en cause le reversement qui a déjà pourvu de milliers de Béninois d’un travail stable et d’une situation socioprofessionnelle acceptable », a déclaré le collectif. Ces agents contractuels de l’Etat justifient le reversement opéré par le régime précédent, à partir de 2006, par un manque criard de personnel dans tous les secteurs, notamment celui de l’enseignement et de la santé. Pour le collectif, le processus avait pourtant connu la participation de plusieurs cadres et ministres. Aussi, s’étonnent-ils de la prévision de 8000 agents à reverser dont a fait cas le Conseil des ministres du 11 janvier 2017. « Le nombre des enseignants du primaire et du secondaire, surpassait déjà les 20.000 agents et il faut se souvenir que le reversement a pris en compte plusieurs autres secteurs de travail », précise le collectif. Ces agents proposent que soit publiées les conditions de vérification et que des précautions nécessaires soient prises pour ne sortir de l’administration que les agents détenteurs de faux diplômes ou d’actes illégaux. « Sortir sans un minimum de précautions de milliers de travailleurs qui ont acquis au fil des années une certaine autonomie financière provoquera a n’en point douté des troubles sociaux », prévient le collectif.
Fulbert ADJIMEHOSSOU .

21-03-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Rapport 2018 de l’Oms : La pollution de l’air, un poison pour (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Isac A. YAÏ
Rapport 2018 de l’Oms : La pollution de l’air, un poison pour (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Sécurité sanitaire des eaux conditionnées : ‘’Pure water’’, l’envers (...)
15-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
produits et mis en consommation par des unités, dans des conditions parfois peu hygiéniques. Pendant que des études (...)  

Conseil des ministres : le Gle Jean-Baptiste Aho nommé chef d’état (...)
15-11-2018, La rédaction
Contre-Amiral Patrick Jean-Baptiste Aho. Tel est le nom du tout nouveau chef d’Etat-major général des forces armées (...)  

Innovation de la commission nationale d’assistance aux réfugiés : (...)
15-11-2018, La rédaction
La commission nationale d’assistance aux réfugiés a renforcé la capacité des refugiés vivant au Bénin sur les violences (...)  

Compétition d’innovation numérique : Serge Auguste Zaongo, lauréat (...)
14-11-2018, Isac A. YAÏ
Le Lauréat de la 3ème édition de Rfi Challenge App Afrique est désormais connu. Il a pour nom Serge Auguste Zaongo et (...)