Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Audit du reversement dans la fonction publique : Des agents contractuels font des suggestions

JPEG - 114.2 ko
Adidjath Mathys, ministre de la fonction publique

Dans le cadre de l’audit annoncé par le Gouvernement et qui vise à faire la lumière sur le reversement massif d’agents dans la fonction publique, un collectif de contractuels de l’Etat fait des propositions. A en croire les responsables dudit collectif, il est important que le Gouvernement prenne en considération certains paramètres afin d’éviter de créer des frondes sociales. « On se saurait dénier à l’Etat le droit de sortir les détenteurs de faux diplômes ou d’actes illégaux de l’administration. L’on ne s’aurait non plus remettre en cause le reversement qui a déjà pourvu de milliers de Béninois d’un travail stable et d’une situation socioprofessionnelle acceptable », a déclaré le collectif. Ces agents contractuels de l’Etat justifient le reversement opéré par le régime précédent, à partir de 2006, par un manque criard de personnel dans tous les secteurs, notamment celui de l’enseignement et de la santé. Pour le collectif, le processus avait pourtant connu la participation de plusieurs cadres et ministres. Aussi, s’étonnent-ils de la prévision de 8000 agents à reverser dont a fait cas le Conseil des ministres du 11 janvier 2017. « Le nombre des enseignants du primaire et du secondaire, surpassait déjà les 20.000 agents et il faut se souvenir que le reversement a pris en compte plusieurs autres secteurs de travail », précise le collectif. Ces agents proposent que soit publiées les conditions de vérification et que des précautions nécessaires soient prises pour ne sortir de l’administration que les agents détenteurs de faux diplômes ou d’actes illégaux. « Sortir sans un minimum de précautions de milliers de travailleurs qui ont acquis au fil des années une certaine autonomie financière provoquera a n’en point douté des troubles sociaux », prévient le collectif.
Fulbert ADJIMEHOSSOU .

21-03-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : La rentrée de tous les enjeux
20-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dans un mois, ce sera la rentrée des classes pour le compte de l’année académique 2018-2019. Mais aujourd’hui, c’est la rentrée gouvernementale. (...) Lire  

Editorial : Urgence pour une rentrée !
20-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Repenser les fêtes identitaires
16-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Directeur sur conditions !
14-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’étonnant silence du Prd !
14-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hadj sans tapage !
13-08-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Les bombes du code électoral !
9-08-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2640

Célébration de la fête du 15 Août 2018 : Le Groupe Adeco de Brice (...)
17-08-2018, La rédaction
Le Pdg du Groupe Adeco, Brice Hondi, ne manque aucune occasion pour mettre en relief les potentialités des artisans (...)  

62ème édition de Dogboxwé : Le député Jocelyn Dégbey appelle à (...)
17-08-2018, La rédaction
Une fête de retrouvailles pour aplanir les divergences et s’unir autour du développement de Dogbo. Pour sa 62ème (...)  

Fernand Nouwligbèto, Enseignant-Chercheur à l’Uac : « Le théâtre est (...)
17-08-2018, Patrice SOKEGBE
Enseignant-chercheur au Département des Lettres Modernes, Fernand Nouwligbèto a mené avec ses étudiants une expérience (...)  

Management de la qualité dans les structures étatiques : Aubin (...)
16-08-2018, La rédaction
La salle de conférence du Centre national de sécurité routière a abrité mardi dernier, un atelier de formation sur les (...)