Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Augmentation des frais de Gsm : Et si Yayi rapportait le décret contesté

Par décret n° 2015-455 du 27 août 2015 portant majoration et annulation de crédit à titre d’avance sur le budget de l’Etat gestion 2015, le gouvernement du Boni Yayi a doublé les frais des Gsm. Un décret contesté par les consommateurs et les responsables des sociétés de Gsm. Et pour cause, du point de vue contractuel, les mesures prises par le décret sont porteuses de risques de déviances graves. De même, du point de vue légal, les mesures contenues dans ce décret emportent : création par l’autorité réglementaire d’impositions nouvelles qui n’ont pas été instituées par la loi de finances n° 2014- 25 du 23 décembre 2014. Or, selon la Constitution du 11 décembre 1990, (Art. 96.), l’Assemblée nationale vote la loi et consent l’impôt. Aussi, selon cette même Constitution, (Art. 98.), sont du domaine de la loi, les règles concernant l’assiette, le taux et les modalités de recouvrement des impositions de toute nature. Et à l’article 99 de préciser que les lois de finances déterminent les recettes et les dépenses de l’Etat. L’autorité réglementaire ne saurait donc créer l’impôt.
Dans le même sens, la Directive n° 07/2009/CM/UEMOA portant règlement général sur la comptabilité publique au sein de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) précise que « Les ressources et les charges de l’Etat sont autorisées par une loi de finances qui est exécutée conformément aux lois, règlements et instructions en vigueur. Aucune recette ne peut être liquidée ou encaissée, aucune dépense publique ne peut être engagée ou payée si elle n’a été donc au préalable autorisée par une loi de finances ».
Par ailleurs, aux termes des articles 6 et 7 de la loi organique n°2013-14 du 27 septembre 2013 relative aux lois de finances (Directive 06-2009 /CM/Uemoa), « conformément à l’article 5 alinéa 3, des recettes non prévues par une loi de finances initiale peuvent être liquidées ou encaissées à condition d’être autorisées par un décret pris en conseil des ministres et régularisées dans la prochaine loi de finances ». Face à tout cela, il urge que le chef de l’Etat rapporte son décret.

Le contenu du décret
Le gouvernement a pris diverses mesures par le décret n°2015-455 en date du 27 Août 2015 à savoir : l’institution pour compter du 1er septembre 2015, conformément aux dispositions de l’article 6 de la loi organique n°2013-14 du 27 septembre 2013 relative aux lois de finances, d’une redevance sur la messagerie GSM à hauteur de 2 FCFA sur chaque Sms, le relèvement de la redevance de communication Gsm de 2 F Cfa à 5 F Cfa par minute sur chaque appel national sortant (On net, Off Net) et international sortant. De même, il est à noter une augmentation de 23 F Cfa à 53 F cfa sur chaque appel international entrant et la suppression des exonérations des impôts sur le Bic et douanières accordées aux opérateurs titulaires d’une licence au sens de l’article 15 de la loi n° 2014-14 du 09 juillet 2014, relative aux communications électroniques et à la poste en République du Bénin. Par ailleurs, ce décret parle du prélèvement d’une taxe spécifique dénommée "contribution au développement" de 2% du chiffre d’affaires hors taxes et hors charges d’interconnexion sur les activités des opérateurs titulaires d’une licence au sens de l’article 15 de la loi n°2014-14 du 09 juillet 2014, relative aux communications électroniques et à la poste en République du Bénin.

3-11-2015, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2520

Dégel de la fronde sociale : Grande prière de la Fondation (...)
23-05-2018, Patrice SOKEGBE
Merci à Allah ! Les fidèles musulmans de la fondation Malèhossou ont exprimé leur reconnaissance à Dieu tout puissant (...)  

Ministère du commerce et de l’industrie : L’Uemoa et le Mci pour la (...)
23-05-2018, Isac A. YAÏ
L’hôtel Azalaï abrite depuis hier, un séminaire national d’information et de sensibilisation sur la législation (...)  

Aménagement du territoire : José Didier Tonato lance l’élaboration (...)
23-05-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Encore 6 mois, et le pôle sud regroupant les communes de l’Atlantique, du Littoral ajoutées à Sèmè-Podji disposera de (...)  

Affaire de 513 kg d’écailles de pangolins saisis à l’aéroport de (...)
18-05-2018, La rédaction
Le tribunal de première instance de Cotonou a rendu son verdict dans l’affaire de 513 kg de pangolins interceptés en (...)