Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Bepc 2017 : Ceg Ste Rita : les candidats étaient au rendez-vous, malgré dame pluie :

JPEG - 223.2 ko

L’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) a démarré hier malgré la forte pluie qui s’est abattue sur Cotonou et environs. Il est 6 heures 30 minutes. Au secrétariat du centre Ceg Ste Rita, les surveillants de salle s’affairent à apprêter les enveloppes devant contenir les épreuves. Ils rejoignent ensuite leurs salles respectives pour retrouver les candidats qui ont bravé la pluie pour être au rendez-vous. Ces derniers ont été, pour la plupart, accompagnés par leurs parents, soit à moto, soit à véhicule. « Tout est fin prêt pour le démarrage des épreuves. La plupart des surveillants de salles sont arrivés à temps. Les surveillants retardataires ont été tous renvoyés. Nous avons pris la mesure des choses, et nous sommes convaincus que cette année sera une année d’excellence pour les candidats », a dit le Chef centre, Bernardin Tavi. 8 heures. Le top est donné. Les candidats reçoivent les premières épreuves. Il s’agit de la Communication écrite. « Je trouve que l’épreuve de la communication écrite est abordable. D’ailleurs, mon papa m’a demandé de me concentrer et de ne pas me jeter sur le sujet. J’ai donc mis en application les conseils de mon père », a déclaré Yvette, candidate au Ceg Ste Rita. Pour le directeur de Cabinet du ministère de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Charles Codjia « Nous avons eu le plaisir de constater que malgré la pluie, tous les candidats, parce qu’ils sont conscients de l’enjeu que constitue le Bepc, sont à l’heure. Nous profitons de l’occasion pour féliciter d’abord les parents qui ont su encadrer les enfants afin qu’ils soient là à l’heure. Nous félicitons ensuite les professeurs qui ont su, au titre de cette année, faire un travail assez sérieux dans le compte de cet examen ».

13-06-2017, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Patrimoine en affermage !
19-10-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Lancement de la campagne électorale à l’Université de Parakou : La (...)
20-10-2017, La rédaction
L’Université de Parakou s’apprête à renouveler son équipe rectorale. Le rendez-vous pour cette alternance est prévu pour (...)  

Fronde sociale à la Sucrerie Complant du Bénin : Sèhoueto remet le (...)
20-10-2017, La rédaction
Le sens d’écoute et de management du Ministre de l’Industrie et de l’Artisanat, Lazare Sèhoueto vient de payer dans la (...)  

Renforcement de capacités des femmes : Les époux et proches parents (...)
20-10-2017, Karim O. ANONRIN
Les époux et les proches parents des femmes bénéficiaires du Programme de renforcement de capacités d’action des femmes (...)  

Point de presse du Comité technique de pilotage : « Le Ravip (...)
19-10-2017, La rédaction
Il n’y a pas de raisons de croire à une intrigue politique autour d’une opération qui se veut purement technique et (...)