Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Bonne rentrée scolaire 2016-2017 : La fondation Etisalat Bénin offre des kits à 200 enfants albinos et orphelins

JPEG - 132.7 ko

Ils sont au total 200 enfants albinos et orphelins à bénéficier des kits scolaires de la fondation Etisalat Bénin. La remise de ces kits sa eu lieu le mercredi dernier dans la maison des jeunes de Lobogo dans la commune de Bopa. Ce geste qui démontre une fois encore que Etisalat est une entreprise citoyenne à la rescousse des populations en difficultés s’est déroulé en présence des élus locaux de cette commune.
Des kits scolaires composés des sacs, cahiers, stylos, crayons, gommes, instruments de mathématiques… sont les dons de la fondation Etisalat Bénin à des enfants albinos et orphelins. La remise de ces dons à cette couche d’enfants souvent stigmatisés a eu lieu le mercredi dernier dans la maison des jeunes de Lobogo dans la commune de Bopa. « Ces enfants albinos ont besoin d’amour et d’affection. Raison pour laquelle je suis contente que la fondation Etisalat Bénin ait pensé à eux », a déclaré Pamela Capo-Chichi, présidente de l’Ong Valeur albinos. Pour Pascal Houndjovi, chef d’arrondissement de Lobogo, la cible visée par la Fondation Etisalat est très appréciée car, ces enfants sont souvent marginalisés alors qu’ils sont des Hommes à part entière et non entièrement à part. « Merci pour la valeur morale et symbolique de ce geste car, au-delà du bien matériel, vous leur donnez la preuve qu’ils sont des enfants comme les autres. Ce sentiment que vous suscitez en eux est plus important que le matériel », a renchéri le premier adjoint au maire de la commune de Bopa. A l’en croire, ces kits scolaires permettront aux parents de ces enfants de mieux leur préparer la rentrée scolaire en ces temps de morosité économique. « L’école est l’avenir, la sécurité, le développement… Ce geste est donc humanitaire. Donc, les fonds dépensés pour l’achat de ces kits vous les récupérerez au centuple », a-t-il ajouté.

Etisalat, une entreprise citoyenne

JPEG - 153.4 ko

Ainsi, "le bus de la rentrée scolaire " initiée par la fondation Etisalat a marqué une escale à Lobogo afin de permettre aux enfants albinos et orphelins d’effectuer la rentrée scolaire 2016-2017 dans de bonnes conditions. A cœur joie, ils se sont senti fiers d’appartenir à la société. « Il faut que ces genres d’actions se répètent car, cette région en a vraiment besoin », a précisé Richard Gnacadja, chef région Moov. « Vous n’êtes pas différents des autres enfants. Que la couleur de peau ne soit donc pas un handicap pour vous. Un enfant est un enfant et chacun a sa couleur de peau. Vous avez donc droit à l’éducation. Le bus de la rentrée scolaire est donc dans votre localité pour vous offrir des kits scolaires afin de vous permettre de faire une bonne rentrée scolaire. Travaillez donc bien à l’école pour prouver que les albinos sont aussi intelligents », a indiqué Dolores Chabi Kaho, secrétaire exécutive de la fondation Etisalat Bénin. par cette action Etisalat Bénin démontre une fois encore qu’elle est une entreprise citoyenne qui vient toujours au secours des populations en difficultés. « Etisalat est une entreprise citoyenne, raison pour laquelle cette fondation a été créée pour des œuvres sociales. Ainsi, nous sommes à l’écoute des populations car, c’est grâce à elles que nous existons », a-t-elle ajouté. Ainsi, très heureux, les enfants sont rentrées chez eux les bras chargés des kits scolaires. Le bus de la rentrée continue sa randonnée humanitaire afin de faire de nouveaux heureux.

30-09-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)