Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Boycott du renouvellement de la convention de Canal3 : Une pilule de la Haac qui a du mal à passer

JPEG - 185.8 ko
Adam Boni Tessi, président de la Haac

Pas de signature du renouvellement de la convention de la chaîne de télévision Canal 3. La surprenante raison de ce rendez-vous manqué, c’est le boycott mardi dernier de la cérémonie par les conseillers de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac). Il fallait donc que Canal3 soit programmé pour le renouvellement de sa convention pour que les Béninois assistent à cet inédit boycott des conseillers de la Haac pour des raisons de manque criant de moyens de fonctionnement. Une première. Et s’il est vrai que la Haac sous le président Adam Boni Tessi est asphyxiée financièrement et a de bonnes raisons de se fâcher contre le gouvernement, le choix du jour et la forme de la manifestation du mécontentement sont très troublants.
En effet, pour nombre de Béninois, cette coïncidence entre le jour du renouvellement de la convention de Canal3 et le mouvement de colère des conseillers de la Haac est tout sauf anodine. Est-ce un boycott aux relents politiques ? Une tribune pour médiatiser le boycott et se faire mieux entendre ? Tout compte fait, la situation critique à la Haac ne date certainement pas de quelques mois. Mais, aucun acte fort n’a été posé par les conseillers pour se faire entendre. Pourquoi avoir alors attendu la cérémonie de renouvellement de la convention de Canal3 et ainsi laisser libre cours à des insinuations et à l’indignation des responsables de Canal 3 ?
Ce qui est certain, les téléspectateurs de la chaîne de télévision privée ont pris acte de ce que si jusqu’ici, il n’y a pas renouvellement de la convention de Canal3, la faute est imputable à la Haac. Du côté de Canal3, c’est désormais l’attente pour la précieuse signature de la convention. Car, le boycott de la Haac est, ni plus ni moins, qu’un cheveu sur la soupe.

3-09-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Les nouveaux chantiers de la Cour
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
L’effet de contagion est manifeste. Comme Patrice Talon à la tête de l’Etat, Joseph Djogbénou place sa présidence à la Cour constitutionnelle sous le (...) Lire  

Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les merveilles du coton
11-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Lutte contre l’insécurité dans l’arrondissement d’Akassato : Trois (...)
18-06-2018, Isac A. YAÏ
La Police Républicaine ne manque aucune occasion pour déjouer les plans des hors-la-loi. C’est le cas dans la nuit du (...)  

Les ‘’revenants’’ sèment la terreur à Cocotomey : Un Egoungoun (...)
14-06-2018, La rédaction
Un incident ou une dérive de plus ! Un jeune homme est passé de vie à trépas dans la nuit d’hier après avoir été (...)  

Pour trafic de produits de faune : 6 présumés trafiquants arrêtés (...)
14-06-2018, La rédaction
Le gouvernement, avec sa nouvelle stratégie de quadrillage du terrain, est décidé à mettre hors d’état de nuire les (...)  

Sécurité et service de soin en Afrique : La Cimsa 2018 prévue pour (...)
14-06-2018, Isac A. YAÏ, La rédaction
« L’apport du numérique dans l’amélioration de la performance des systèmes de santé en Afrique : quels enjeux pour la (...)