Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Boycott du renouvellement de la convention de Canal3 : Une pilule de la Haac qui a du mal à passer

JPEG - 185.8 ko
Adam Boni Tessi, président de la Haac

Pas de signature du renouvellement de la convention de la chaîne de télévision Canal 3. La surprenante raison de ce rendez-vous manqué, c’est le boycott mardi dernier de la cérémonie par les conseillers de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac). Il fallait donc que Canal3 soit programmé pour le renouvellement de sa convention pour que les Béninois assistent à cet inédit boycott des conseillers de la Haac pour des raisons de manque criant de moyens de fonctionnement. Une première. Et s’il est vrai que la Haac sous le président Adam Boni Tessi est asphyxiée financièrement et a de bonnes raisons de se fâcher contre le gouvernement, le choix du jour et la forme de la manifestation du mécontentement sont très troublants.
En effet, pour nombre de Béninois, cette coïncidence entre le jour du renouvellement de la convention de Canal3 et le mouvement de colère des conseillers de la Haac est tout sauf anodine. Est-ce un boycott aux relents politiques ? Une tribune pour médiatiser le boycott et se faire mieux entendre ? Tout compte fait, la situation critique à la Haac ne date certainement pas de quelques mois. Mais, aucun acte fort n’a été posé par les conseillers pour se faire entendre. Pourquoi avoir alors attendu la cérémonie de renouvellement de la convention de Canal3 et ainsi laisser libre cours à des insinuations et à l’indignation des responsables de Canal 3 ?
Ce qui est certain, les téléspectateurs de la chaîne de télévision privée ont pris acte de ce que si jusqu’ici, il n’y a pas renouvellement de la convention de Canal3, la faute est imputable à la Haac. Du côté de Canal3, c’est désormais l’attente pour la précieuse signature de la convention. Car, le boycott de la Haac est, ni plus ni moins, qu’un cheveu sur la soupe.

3-09-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Enfants sorciers et infanticide rituel.
8-02-2017, La rédaction
Enfants sorciers et infanticide rituel.
8-02-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1890

Lutte contre l’insécurité à Abomey-Calavi : Le CB Cyriaque Houngbo (...)
24-02-2017, La rédaction
Les populations de Cocotomey dans la commune d’Abomey-Calavi vivent mieux depuis quelques semaines. Ce calme, elles (...)  

Guerre autour des programmes télévisés : Quand la passion prend le (...)
24-02-2017, La rédaction
La cohabitation laisse souvent place à des oppositions de goût. L’un des conflits les plus courants met aux prises (...)  

La Cedeao fait le point de la mise en place de la réserve régionale (...)
23-02-2017, Isac A. YAÏ
La réserve régionale de sécurité alimentaire de la Cedeao est dans sa phase active. Afin de faire le bilan de ses (...)  

Insécurité grandissante au Bénin : Des véhicules attaqués, des biens (...)
23-02-2017, La rédaction
, Cotonou renoue progressivement avec l’insécurité. Le calme observé dans la capitale économique depuis quelques mois (...)