Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Boycott du renouvellement de la convention de Canal3 : Une pilule de la Haac qui a du mal à passer

JPEG - 185.8 ko
Adam Boni Tessi, président de la Haac

Pas de signature du renouvellement de la convention de la chaîne de télévision Canal 3. La surprenante raison de ce rendez-vous manqué, c’est le boycott mardi dernier de la cérémonie par les conseillers de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac). Il fallait donc que Canal3 soit programmé pour le renouvellement de sa convention pour que les Béninois assistent à cet inédit boycott des conseillers de la Haac pour des raisons de manque criant de moyens de fonctionnement. Une première. Et s’il est vrai que la Haac sous le président Adam Boni Tessi est asphyxiée financièrement et a de bonnes raisons de se fâcher contre le gouvernement, le choix du jour et la forme de la manifestation du mécontentement sont très troublants.
En effet, pour nombre de Béninois, cette coïncidence entre le jour du renouvellement de la convention de Canal3 et le mouvement de colère des conseillers de la Haac est tout sauf anodine. Est-ce un boycott aux relents politiques ? Une tribune pour médiatiser le boycott et se faire mieux entendre ? Tout compte fait, la situation critique à la Haac ne date certainement pas de quelques mois. Mais, aucun acte fort n’a été posé par les conseillers pour se faire entendre. Pourquoi avoir alors attendu la cérémonie de renouvellement de la convention de Canal3 et ainsi laisser libre cours à des insinuations et à l’indignation des responsables de Canal 3 ?
Ce qui est certain, les téléspectateurs de la chaîne de télévision privée ont pris acte de ce que si jusqu’ici, il n’y a pas renouvellement de la convention de Canal3, la faute est imputable à la Haac. Du côté de Canal3, c’est désormais l’attente pour la précieuse signature de la convention. Car, le boycott de la Haac est, ni plus ni moins, qu’un cheveu sur la soupe.

3-09-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Grèves et bluff !
25-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’essentiel ! Constamment, il est menacé et sacrifié sur l’autel du moi et des divergences politiques. A l’esprit, et avant de poser tout acte (...) Lire  

En vérité : Juridisme anti développement (...)
24-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’activisme des patriarches (...)
19-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité :Talon contraint de réussir !
18-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Quand c’est Madame qui (...)
14-04-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Dégâts de chenilles !
13-04-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Mini zoo du Cpa à Cotonou : Un espace de vie sauvage en manque (...)
28-04-2017, Karim O. ANONRIN
La ville de Cotonou dispose depuis plus de deux décennies d’un mini parc animalier ouvert au public, au Centre de (...)  

Dr Fernand Kidjo, spécialiste en conservation des aires protégées (...)
28-04-2017, La rédaction
Directeur technique au Centre national de gestion des réserves de faune (Cenagref), Dr Ferdinand Claude Kidjo attire (...)  

Association Béninoise des Alumni des Pays-Bas : Les étudiants (...)
25-04-2017, La rédaction
Les liens entre le Royaume des Pays-Bas et le Bénin se renforcent. Les Béninois formés en Hollande ont porté le samedi (...)  

Débat sur l’avenir des taxis motos : Les invités partagés entre la (...)
24-04-2017, La rédaction
Sur l’émission Eclairage hier à la radio nationale, l’avenir des zémidjans était en débat. Barthelemy Yètin, secrétaire (...)