Bradage de domaine public à Fiyégnon 1 : Le procès de Toboula s’ouvre ce jour

Fulbert ADJIMEHOSSOU 8 avril 2019

Une nouvelle semaine décisive commence pour Toboula. Ecroué à la Prison civile d’Akpro-Missérété, l’ancien Préfet du Littoral sera en procès aujourd’hui pour que la lumière soit faite dans le dossier dit de bradage de domaine public à Fiyégnon. Il sera au Tribunal avec plusieurs autres mis en cause dont un géomètre et des personnes ayant bénéficié des parcelles suite à la mesure de levée d’interdiction des travaux de lotissement à Fiyégnon1. D’autres avaient été mis sous convocation. Le domaine concerné n’est rien d’autre que l’emprise de la route des pêches, classée zone touristique par décret en date du 3 novembre 2005. Selon le Conseil des ministres en date du 20 février 2019, par arrêté en date du 12 mars 2018, le Préfet Modeste Toboula a levé « les mesures d’interdiction des travaux de lotissement de Fiyégnon 1 et permis l’attribution par le géomètre de plusieurs parcelles à diverses personnes ; lui-même le Préfet ayant bénéficié de trois, d’une superficie de 533 m2, enregistrées au nom d’un proche parent ». Limogé en Conseil des ministres, déposé à la Prison civile de Missrété, l’ancien homme fort de Cotonou pourra s’expliquer devant le juge, au procès qui s’ouvre ce jour.



Dans la même rubrique