Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Braquage sanglant à Cadjêhoun : Encore plusieurs millions emportés dans un supermarché

JPEG - 264.3 ko

Les malfrats continuent de faire leur loi en plein cœur de la ville de Cotonou. Hier soir encore, ils ont attaqué un supermarché à Cadjêhoun et tiré en l’air dans leur fuite pour semer la panique dans le rang des usagers de la route. C’était le sauve-qui-peut. Les hommes sans foi ni loi ont d’abord tenu en respect le caissier et les clients de ce supermarché, les ont dépouillés avant de se volatiliser dans la nature avec plusieurs millions de Francs Cfa. Selon les recoupements, certains parmi eux ont porté des cagoules pour opérer à l’intérieur du centre commercial. A l’aide de pistolets automatiques modernes et d’Akm, ces divorcés sociaux ont semé la panique au sein du personnel dudit supermarché pendant plus d’une trentaine de minutes. Ils ont criblé de balles des usagers de la route qui constituaient pour eux un obstacle. C’est quarante-cinq minutes environ après le braquage que des gendarmes se sont portés sur les lieux pour le constat d’usage. Cette série de braquages en plein cœur de la ville de Cotonou relance, une fois encore, la question de l’efficacité des dispositifs sécuritaires pour mettre hors d’état de nuire les malfrats qui opèrent sans aucune résistance dans les villes à statut particulier du Bénin.

Deux gendarmes mis aux arrêts pour avoir fui devant des braqueurs
Les deux gendarmes en faction lors du braquage dans un supermarché le vendredi dernier sont mis aux arrêts de rigueur. Ils sont arrêtés par leur hiérarchie pour avoir pris la clé des champs face aux attaques des gangsters. Ces deux gendarmes qui ont fui ou du moins ont fait un repli tactique au moment où les malfrats opéraient ne sont donc plus libres de leurs mouvements.

17-08-2016, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

En vérité : Mérite à la Rupture !
11-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Pour la Rupture et le président Patrice Talon, le risque politique est énorme. Mais, audace en deçà, lâcheté au-delà. Ça, c’était avant. A l’époque où (...) Lire  

En vérité : Vivres détournés et indignité (...)
7-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le réveil diplomatique
7-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un réquisitoire signé Mahougnon (...)
6-12-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le budget selon l’opposition
6-12-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un cadeau suspect
5-12-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2310

Forum national du Conseil économique et social : A la croisée des (...)
12-12-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Mettre en exergue, à travers le bilan de ses activités, sa contribution substantielle au développement (...)  

entretien avec Samuel Kaninda, Coordonnateur régional de (...)
12-12-2017, La rédaction
De passage au Bénin, le Coordonnateur Afrique de l’ouest de Transparency International a pris une part active à la (...)  

Au cours de l’installation de leur section départementale : Le (...)
12-12-2017, La rédaction
Le Syndicat national des travailleurs du transport des passagers du Bénin (Synattrap-Bénin) ne compte pas être du (...)  

Faux frais sur le parc de Sèkandji : Deux douaniers et sept (...)
8-12-2017, La rédaction
9 personnes dont deux douaniers croupissent depuis hier à la prison civile de Porto-Novo pour perception de faux (...)