Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Braquage sanglant à Cadjêhoun : Encore plusieurs millions emportés dans un supermarché

JPEG - 264.3 ko

Les malfrats continuent de faire leur loi en plein cœur de la ville de Cotonou. Hier soir encore, ils ont attaqué un supermarché à Cadjêhoun et tiré en l’air dans leur fuite pour semer la panique dans le rang des usagers de la route. C’était le sauve-qui-peut. Les hommes sans foi ni loi ont d’abord tenu en respect le caissier et les clients de ce supermarché, les ont dépouillés avant de se volatiliser dans la nature avec plusieurs millions de Francs Cfa. Selon les recoupements, certains parmi eux ont porté des cagoules pour opérer à l’intérieur du centre commercial. A l’aide de pistolets automatiques modernes et d’Akm, ces divorcés sociaux ont semé la panique au sein du personnel dudit supermarché pendant plus d’une trentaine de minutes. Ils ont criblé de balles des usagers de la route qui constituaient pour eux un obstacle. C’est quarante-cinq minutes environ après le braquage que des gendarmes se sont portés sur les lieux pour le constat d’usage. Cette série de braquages en plein cœur de la ville de Cotonou relance, une fois encore, la question de l’efficacité des dispositifs sécuritaires pour mettre hors d’état de nuire les malfrats qui opèrent sans aucune résistance dans les villes à statut particulier du Bénin.

Deux gendarmes mis aux arrêts pour avoir fui devant des braqueurs
Les deux gendarmes en faction lors du braquage dans un supermarché le vendredi dernier sont mis aux arrêts de rigueur. Ils sont arrêtés par leur hiérarchie pour avoir pris la clé des champs face aux attaques des gangsters. Ces deux gendarmes qui ont fui ou du moins ont fait un repli tactique au moment où les malfrats opéraient ne sont donc plus libres de leurs mouvements.

17-08-2016, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Patrimoine en affermage !
19-10-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Point de presse du Comité technique de pilotage : « Le Ravip (...)
19-10-2017, La rédaction
Il n’y a pas de raisons de croire à une intrigue politique autour d’une opération qui se veut purement technique et (...)  

Financement de nouveaux projets de jeunes entrepreneurs : Le (...)
19-10-2017, La rédaction
(Pebco-Bethsda et Aphedd-Finance valident 62 plans d’affaires) Signature de contrat de gestion de crédit et remise de (...)  

Atelier régional de la Cnv internationaal à Cotonou : Des (...)
19-10-2017, La rédaction
La confédération des organisations syndicales indépendantes (Cosi-Bénin) reçoit à Cotonou, les organisations syndicales (...)  

Lutte contre les maladies oculaires au Bénin : Le Lions club (...)
19-10-2017, La rédaction
En collaboration avec les clubs lions Phare doré, Doyen, Le pilier et l’Association nationale d’amitié avec les (...)