Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Campagne cotonnière dans le département des Collines : Ouèssè prend l’engagement de produire 200 tonnes de coton

Savalou, Dassa, Savè et Ouèssè sont les communes parcourues dans le département des Collines en fin de semaine écoulée par la mission mixte des membres de l’agence interprofessionnelle de coton (Aic) et du ministère de l’agriculture. Dans la commune de Ouèssè, les acteurs de l’or blanc ont pris l’engagement de produire 200 tonnes pour cette campagne 2016- 2017.

JPEG - 82.5 ko

Les membres de l’Aic et du ministère de l’agriculture sont décidés à faire comprendre aux cotonculteurs du département des Collines la nécessité d’améliorer la production au titre de la campagne cotonnière 2016- 2017. Dans la commune de Ouèssè, ils ont d’abord animé une émission sur la radio de la localité avant de rencontrer les acteurs de l’or blanc à la base. A en croire le responsable des paysans, cette localité compte plus de 1300 cotonculteurs, et dans les années 2001, la commune de Ouèssè a enregistré des pics avec 3794 tonnes de coton produites. De 82 tonnes à la dernière campagne, les cotonculteurs de Ouèssè ont pris l’engagement de produire 200 tonnes pour la campagne 2016-2017, en raison surtout de l’avènement au pouvoir du magma de coton, le président Patrice Guillaume Athanase Talon. Selon Hector Godonou, responsable du développement rural de Ouèssè, cette localité est par excellence une zone de production du manioc, mais les paysans n’ont pas la chance de faire la transformation du manioc sur place, donc il n’y a pas d’espoir de ce côté-là. Pour l’ancien ministre de l’agriculture Gaston Dossouhoui, chaque groupement de la commune de Ouèssè a signé un engagement écrit cultiver le coton. Dossouhoui a aussi recommandé aux producteurs de faire les semis sur deux décades pour permettre de mesurer rapidement les emblavures afin de s’assurer qu’il y a une adéquation entre les quantités des semences placées et les superficies réellement emblavées. Au cours de la rencontre entre acteurs de l’or blanc et la mission mixte Aic-ministère de l’agriculture, toutes les questions en rapport avec le coton ont été passées au peigne fin. Toutes les parties sont unanimes sur les conditions de la relance de l’or blanc.

8-06-2016, Félix AGOHOUNGO


CHRONIQUES

Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Jadis, au bon vieux temps avec Jérôme Sacca Kina, était le Fard-Alafia. Un Fard lumineux qui dardait ses rayons politiques sur toute la partie (...) Lire  

Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat (...)
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Production nationale record sans augmenter les emblavures : La (...)
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
De bonnes nouvelles en perspective pour la campagne cotonnière 2017-2018. Pour booster la production nationale sans (...)  

Polygamie au Bénin : Les raisons d’un mal profondément ancré dans (...)
25-09-2017, La rédaction
Acceptée par l’islam et autorisée par la tradition béninoise, la polygamie constitue une solution dans certains foyers (...)  

Les disciples de St Mathieu à l’ère des réformes : La douane explose (...)
25-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Longtemps accablée par des faits de corruption, avec des recettes souvent en deçà des prévisions budgétaires dans un (...)  

Décès dans les rangs des fidèles de l’église de Banamè : Parfaite et (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Le chef de l’église dite Banamè alias Parfaite et son bras droit Mathias Vigan plus connu sous le nom du pape (...)