Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Cep 2018 : Les épreuves officiellement lancées à Gbégamey Sud

JPEG - 223.2 ko

Le maire par intérim de Cotonou, Isidore Gnonlonfoun accompagné du préfet du Littoral Modeste Toboula et du Directeur départemental des enseignements maternel et primaire, a procédé hier au centre de Gbégamey Sud au lancement de l’examen du Certificat d’études primaires (Cep). Après quelques tours des centres, le maire Isidore Gnonlonfoun a exprimé son satisfecit. « On est très heureux de lancer ce matin l’examen du Cep, parce qu’il y avait eu beaucoup d’inquiétudes. On a passé toute la journée d’hier avec le préfet et le directeur départemental des enseignements maternel et primaire, à faire en sorte que les enfants composent dans de bonnes conditions. Nous avons attiré l’attention des élèves sur le calme et la tranquillité qui doivent régner en leur sein pour un examen réussi », a-t-il dit. Pour le préfet du Littoral, « C’est heureux qu’il n’y ait pas eu année blanche. Je voudrais remercier l’ensemble des acteurs qui ont contribué à cela. Le Ddemp, le maire et moi avons tenu à manifester à nos enfants le soutien du gouvernement. Là où il y a eu d’inondation, nous avons transféré les centres. Les centres qui ne sont pas inondés ont été réaménagés. Nous avons maintenu le cap. Dans ce centre de Gbégamey Sud, il n’y a pas eu d’incident majeur. On note néanmoins un candidat absent. 19 168 candidats composent dans 48 centres pour le compte du Littoral. Les dispositions sécuritaires et sanitaires sont prises pour le bon déroulement des compositions, selon le Ddemp du Littoral. « Toutes les conditions sont réunies, étant donné que nous avons des agents de sécurité et de santé. Si les enfants ont le moindre malaise, ces agents pourront intervenir à tout moment. Tous les surveillants sont présents, ainsi que le chef-centre…Malgré les mouvements de grèves, les directeurs se sont pliés en quatre pour que le travail soit fait ».

3-07-2018, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Le couperet de la sanction
12-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Ils sont surveillés comme du lait sur le feu. Sur le qui-vive, ils font désormais beaucoup plus attention à leurs faits et gestes. Depuis quelque (...) Lire  

En vérité : Question de légitimité au campus
11-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Fisc sans faille !
11-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bonne nouvelle pour le Bénin
10-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Péages versus péripéties !
10-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Temps additionnel : Des Bleus plus forts (...)
9-07-2018, Ambroise ZINSOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Bepc 2018 : Zero incident au Ceg Houéyiho
10-07-2018, La rédaction
Bepc 2018 : Zero incident au Ceg Houéyiho
10-07-2018, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2610

Réformes énergétiques au Bénin : La Sbee pour la satisfaction de la (...)
13-07-2018, Ambroise ZINSOU
Dans le souci de garantir une autonomie énergétique au Bénin d’ici 2021, le gouvernement a entrepris de profondes (...)  

6ème session de la commission mixte bénino-togolaise de la (...)
13-07-2018, Karim O. ANONRIN
Le Bénin et le Togo auront bientôt plus de 12 000 km² du plateau continental. C’est ce qu’il faut retenir de la session (...)  

1er août 2018 : Encore une fête sans symbolisme
13-07-2018, Isac A. YAÏ
Chaque 1er août, les Béninois célèbrent leur indépendance. Nous sommes indépendants et pourtant, nous sommes dépendants (...)  

Alcoolémie : Des équipements modernes acquis pour réprimer l’ivresse (...)
13-07-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Avis aux automobilistes et motocyclistes fêtards. La Police Républicaine se prépare à réprimer systématiquement la (...)